RETOUR LOUIS XVI ET LA RÉVOLUTION 
RETOUR DIRECTOIRE, CONSULAT ET EMPIRE
PERRÉGAUX (ou Perregaux) Jean Frédéric (1744 – 17 février 1808)
Le Panthéon , caveau IV (Paris)
Commis d’agent de change pour le compte d’une banque suisse, il fonda son propre établissement à Paris en 1778.
Electeur au tiers état pour le district parisien de Saint-Magloire et capitaine de la Ire compagnie de fusiliers de la garde nationale en 1791, Danton le chargea de rechercher les faussaires en assignats et fit fortune en spéculant sur la nouvelle monnaie papier. Bien qu’ami des Girondins et malgré la découverte, dans les papiers de Danton, de documents prouvant son rôle dans la remise de sommes importantes provenant du gouvernement anglais à des individus chargés « de souffler le feu aux Jacobins et de les pousser au paroxysme de la fureur », il ne fut pas inquiété.
► PERRÉGAUX Alphonse Claude Charles Bernardin, comte (1785 – 9 juin 1841)
Cimetière du Père-Lachaise, 40ème division (Paris)
Banquier comme son père, entré comme auditeur des finances au conseil d'État puis auditeur auprès du ministre du Trésor public et la section des finances en 1805 ; à la commission des pétitions ; auditeur de première classe en service ordinaire près des ministres des finances et du Trésor impérial il assista aux séances du Conseil présidées par l'Empereur dont il fut aussi le chambellan et qui le créa comte.
Chargé de diverses missions administratives en Prusse, Autriche et Espagne, il resta en dehors de toute fonction publique pendant la Restauration.
Officier supérieur de la garde nationale parisienne après les Trois glorieuses,  il fut promu pair de France le 19 novembre 1831, et siégea jusqu'à sa mort dans la majorité gouvernementale.
Il avait épousé Adèle Elisabeth Mac Donald de Tarente (1794-1822), fille du maréchal de France, Alexandre Mac Donald. Un de leurs fils, Edouard de Perrégaux, fut le mari de Marie Duplessis qui servit de modèle à Alexandre Dumas fils pour la Dame aux camélias.
Parmi ses maîtresses, on notera l'actrice Alice Ozy.
Sa tombe se trouve dans la chapelle familiale dessinée par l’architecte Blanchon.
© Pierre-Yves Beaudouin
(*) commentaire(s)
10 décembre 2014
Il faut dire que comme bon nombre des contemporains de la Révolution, ses opinions affichées s’adaptèrent à la marche des évènements.
Et malgré son arrestation (sept. 1793), pour corruption d’un gendarme et en dépit de l’exécution des Girondins, il fut maintenu en place par Robespierre.
Impliqué dans l’affaire du suspect duc du Châtelet, il s’enfuit en Suisse. Après Thermidor, il réalisa d’importants bénéfices en spéculant sur les biens nationaux confisqués aux émigrés.
S’étant rapproché de Talleyrand, il devint le banquier des agents secrets de la diplomatie assez particulière et cloisonnée par le nouveau ministre des Relations extérieures.
Suspecté d’appartenir au parti clichyste qui préparait un coup d’État pour mettre Louis XVIII sur le trône, en dépit de sa mise sous surveillance du ministre de la Justice, Claude Régnier, Bonaparte le nomma sénateur en reconnaissance de son aide financière apportée au coup d’Etat du 18-Brumaire qu’il pensait marquer un retour progressif de la monarchie constitutionnelle en France…
 
Chargé par le Premier Consul de la création d’un établissement financier « indépendant », il devint le premier président du conseil de régence de la Banque de France lors de sa création, le 18 janvier 1800. Néanmoins, se méfiant du personnage, Bonaparte lui refusa le titre de gouverneur qu’il accorda à Crétet.
Son réseau amical et relationnel, notamment les Anglais grâce à son mariage, lui avait permis, tour à tour, de sauver sa tête à plusieurs reprises puis de se maintenir.  
 
Intelligent, séduisant, aimant la reconnaissance, l’argent et les femmes, le plus mondain des banquiers mourut dans son magnifique château de Viry-Châtillon après des crises de délire peut-être dues à la syphilis.Il fut directement inhumé au Panthéon.
 
De son union  avec Adélaïde Harenc de Presle (1757 – 1794), belle, distinguée, fille d’un homme d’argent fortuné et d’une anglaise, union qui était une belle opération pour Perrégaux,  il eut deux enfants :
Alphonse Perrégaux et Anne Marie Hortense qui épousa Auguste Frédéric Louis de Viesse de Marmont, duc de Raguse.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 12 septembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.