COUVENT DES CARMÉLITES DE LA RUE SAINT-JACQUES (PARIS) (disparu)
BnF
Il était là
Un vaste cimetière romain, voisin du grand chemin d’Italie occupait déjà l’endroit. On y a d’ailleurs trouvé une multitude de tombeaux, de caveaux, de coffres, de squelettes, de médailles, etc. L’enclos du couvent se trouvait en son centre.
Au 3ème siècle, selon la légende, saint Denis et ses compagnons, Eleuthère et Rustique, auraient commencé l’évangélisation des Lutéciens dans une ancienne carrière située dans les champs de l’ancien cimetière romain. Là, fut la première station du martyre de saint Denis.
Cette légende, amorcée au début du 6ème siècle, reprise et développée au 9ème siècle par Hilduin, abbé de Saint-Denis fut largement diffusée au 13ème siècle par la Légende Dorée de Jacques de Voragine.
Dès le 6ème siècle, une chapelle dédiée à Notre-Dame, dite des Champs, fut construite au-dessus de cette carrière transformée en crypte ; elle devint un lieu de pèlerinage.
En 995, les bénédictins de l’abbaye de Marmoutiers, près de Tours, en devinrent propriétaires et y fondèrent un prieuré.
Il se situait entre le n° 284 de la rue Saint-Jacques et le n° 25 de la rue Henri-Barbusse.
 
Pierre de Bérulle, aumônier du roi et futur cardinal, Michel de Marillac et quelques autres avaient conçu d’établir un couvent de carmélites de la réforme de sainte Thérèse à Paris. Ils intéressèrent à leur projet Catherine d’Orléans Longueville qui, en 1602, obtint d’Henri IV le droit de le fonder.  
La fondation officielle du monastère, dit de l’Incarnation, date de 1603 avec la pose de sa première pierre.
 
Tout fut rebâti de fond en comble en respectant les plans usités chez les carmélites d’Espagne. Il fut déclaré chef de tous les autres couvents du même ordre qui pourraient s’établir en France. Puis on alla chercher en Espagne six religieuses qui s’y installèrent définitivement en 1605.  
Avec les années, grâce à de riches bienfaitrices, il finit par occuper, avec ses dépendances et ses jardins, un immense rectangle comme on peut le constater sur le plan. L’église, restaurée et décorée avec magnificence par Marie de Médicis, refermait une admirable réunion de tableaux des plus célèbres peintres de leur temps : Champaigne, Le Brun, etc.
Malgré l’austérité de la règle, le couvent, très célèbre au 17ème siècle, était principalement peuplé par des religieuses appartenant à la grande noblesse et des femmes dégoûtées du monde ou de la cour qui venaient y ensevelir leurs passions ou pleurer leurs faiblesses. Il avait une si grande réputation de sainteté que plusieurs maisons avaient été construites dans son voisinage où se retiraient des personnes de la cour «pour mourir dans la céleste société des Carmélites» et se faire enterrer dans leur église ou leur cimetière.
Si la plus célèbre des pénitentes du couvent fut Louise de La Vallière, la duchesse de Longueville, la princesse Palatine, la duchesse de Guise, la maréchale d'Humières, et bien d'autres représentantes de la haute noblesse avaient investi dans le rachat de leurs péchés avec des maisons au plus près.
 
A la Révolution, le couvent fut fermé puis loti. Les rues du Val-de-Grâce et Pierre-Nicole furent ouvertes au travers de son emplacement en 1797 et 1864-1908.
Un petit rectangle fut réoccupé de 1802 à 1908 par d’autres carmélites qui y installèrent leur nouveau monastère.
Au début des années 1960, on voyait encore les portes d’origine des entrées principales du couvent qui disparurent balayées par la construction d’immeubles modernes...
Y fut inhumée dans le cimetière
 
► LA VALLIÈRE Françoise Louise de
 

Y furent inhumés dans l’église ou dans le cloître
 
ANGENNES Julie d’
 
► HECQUET Philippe (1661 – 1737)
284, rue Saint-Jacques. Photo MCP
25, rue Henri Barbusse. Photo MCP
Lieutenant-général, il abjura le calvinisme pour épouser Julie d’Angennes. Pendant la Fronde, il maintint dans l’obéissance son gouvernement de la Saintonge. Fait duc et pair, il fut nommé gouverneur du Grand Dauphin, fils de Louis XIV, fonction où il montra beaucoup de rigueur. On a vu en lui le Misanthrope de Molière.
MONTMORENCY Charlotte de
 
PALATINE, Anne de Bavière, princesse (1648 – 1723)
Inscription sur la plaque de cuivre fixée à son cercueil
SÉGUIER Louise (†1628)
Fille de Pierre Séguier, premier de la dynastie de magistrats, tante de Pierre Séguier le chancelier elle était la mère du cardinal de Bérulle. Elle s’était faite carmélite à la mort de son mari, Claude, en 1580.
 
VARILLAS Antoine (1624 – 1696)
 
26 octobre 2011
Cousine de la fameuse Palatine, duchesse d'Orléans,  elle épousa en 1663 Henri Jules de Bourbon-Condé, fils du Grand Condé, qui se révéla être dément, hurlant à la lune tel un loup et capable d'accès de violences et de cruautés, véritable sadique avant la lettre, ne craignant pas de s'en prendre à sa maisonnée. Serviteurs et servantes, épouses et enfants durent supporter un régime de terreur. Bonne et charitable, pieuse et effacée, la princesse de Condé supporta avec dignité les exubérances et la cruauté de son époux qui lui fit dix enfants.
Le coeur de la princesse, enfermé dans un petit coffret de plomb en forme de coeur,  fut aussi déposé dans ce couvent
Considéré comme l’un des plus brillants médecins son temps, il fut médecin de Port-Royal des-Champs, tout en soumettant au régime rigoureux du monastère, il soigna pendant quatre ans les malades, sur place et à l'extérieur. Egalement médecin du prince de Condé (1708) puis de l’hôpital de la Charité, doyen de la faculté, il se retira en 1727 chez les carmélites qu’il soignait. Il laissa de nombreux écrits dont un Traité de la Saignée. Il donna aussi une explication des scènes d’hystérie des fameux convulsionnaires du cimetière Saint-Médard.
► MARILLAC Michel de
 
MONTAUSIER Charles de Saint-Maure, duc de (1610 – 1690)
LONGUEVILLE Anne-Geneviève de Bourbon, duchesse de, célèbre frondeuse
 
LONGUEVILLE Catherine d'Orléans, princesse de († 1638)
Première fondatrice du couvent, elle fut inhumée auprès de Charlotte de Montmorency
Précepteur puis historiographe du duc d’Orléans, il fut employé de1655 à 1662 à la bibliothèque du roi. Retiré dans la communauté de Saint-Côme, il s’y livra à des travaux historiques de lecture agréable comme plusieurs biographies royales.
Présentation de l'enfant Jésus au Temple
par Champaigne (musée des beaux-arts de Dijon)
Les cœurs de
 
BÉRULLE Pierre de, cardinal
 
MARTINOZZI Anne-Marie, princesse de Conti, inhumée en l’église St-André-des-Arts
 
TURENNE Henri de la Tour d'Auvergne-Bouillon de, dit le Grand Turenne
 



Source principale
- Epitaphier du Vieux Paris -Tome II
(*) commentaire(s)
RETOUR LIEUX  DE SEPULTURES
Grosso-modo, de nos jours, il serait là
Inscription sur le cercueil
ROCHECHOUART Anne de († 1608)
Dans un petit coffre de plomb en forme de coeur qui contenait le sien, on pouvait lire cette inscription
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 19 juillet 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.