Dynastie des Valois
 
2 janvier 2012
Le sacre de Charles VII, par Martial d'Auvergne .Enluminure issue de l'ouvrage Vigiles de Charles VII, Paris, France, 15ème siècle.
Gisant de Charles VII et de Marie d'Anjou avant la Révolution. Col. Gaignières
Buste où une restauration lui dresse une couronne non conforme au   dessin du gisant par Gaignières. Mais n'avait-elle pas été déjà endommagée ?
Il s’appliqua à remettre le royaume sur pied et y arriva de façon remarquable. Avisé, peu entreprenant mais politiquement intelligent, il est bien regrettable que certains de ses défauts et l’image de lui abandonnant lâchement Jeanne, aient occulté dans nos mémoires, le fait qu’il fut un grand souverain dont la clairvoyance permit à un pays encore féodal de s’adapter aux mutations de cette époque.
 
L’impulsion donnée par la Pucelle engendra la reconquête définitive du royaume -traité d’Arras (1435)- reprise de Paris (1436)-, qui trouva sa fin heureuse en 1453 avec la conquête de la Guyenne lors de la bataille de Castillon. La guerre de Cent-Ans se terminait après 116 ans de conflits.
 
116 ans c’est au moins 6 générations pour cette époque : à quelques années près, comme si aujourd’hui la France mettait enfin un terme à la guerre de 1870 !
300 ans de tension dont 116 ans de guerre, pour résoudre des problèmes de dessous de jupons dus à Aliénor d’Aquitaine !
 
Depuis 1455, Charles était malade. Ses Jambes, point faible de sa constitution, le faisaient cruellement souffrir.  Déjà bien affaibli, le comportement de son fils, le futur Louis XI, le rongeait d’inquiétude. L’angoisse des complots le poussait à se déplacer de château en château. Craignant d’être empoisonné, il n’acceptait de se nourrir que de la main d’un ami sûr, le comte de Foix.
A ce grand état de faiblesse s’ajouta l’extraction d’une dent qui dégénéra en abcès à la gorge. Charles rentra en agonie et expira à la grande satisfaction de son fils. Il se trouvait à Mehun-sur-Yèvre.
 
Sa dépouille gagna Paris, cette ville où il avait si peu vécu. Un premier service eut lieu  à Notre-Dame-des-Champs. Au milieu d’une foule immense le cortège se rendit à la cathédrale Notre-Dame où Thomas de Courcelles, ancien assesseur de Pierre Cauchon, accusateur implacable de Jeanne d’Arc et partisan inconditionnel des Anglais prononça le panégyrique ! La contradiction dont Charles fit si souvent preuve durant sa vie l’accompagnait jusque dans la mort.
 
La procession se dirigeait vers le cimetière des rois quand, Ô stupeur, les officiers qui portaient la dépouille royale déclenchèrent une « grève » aussi surprise que brutale !  Ils refusaient d’aller plus loin que le lieu dit la « Croix perchée » si on ne leur payait pas immédiatement un supplément de 10 sols par personne ! On imagine l’embarras et les tractations qui s’en suivirent. Ayant obtenu gain de cause, les
« grévistes » reprirent le travail et Charles atteignit enfin la basilique.  Peu de monde assista à ses fastueuses funérailles: les grands seigneurs, magistrats et courtisans avaient préféré se diriger à la rencontre de Louis XI et de son sacre…
 
Charles VII fut inhumé dans la chapelle Saint-Jean-Baptiste où le rejoignit Marie d’Anjou deux ans plus tard. Les gisants, attribués à Michel Colombe, avaient déjà subi des dommages quand, en août 1793, le tombeau et le caveau furent défoncés et pillés.
Quand son cercueil fut ouvert le jeudi 17 octobre 1793, on ne trouva que des restes de couronne et d’un sceptre en argent doré.
Brisés à coup de masse, seuls les bustes des gisants furent récupérés par Alexandre Lenoir qui récupéra les bustes. Après avoir subi une restauration, ils furent confiés aux Archives nationales puis au musée du Louvre avant de retrouver la basilique Saint-Denis à la fin des années 1990, à côté du tombeau de Charles VI et d’Isabeau de Bavière, sur des colonnes se faisant face.
Sources principales: Charles VII de Michel Herubel. Ed. Olivier Corban (1981)
(*) commentaire(s)
Charles VII (1403 - 22 juillet 1461 ) Roi (1422-1461)
Basilique Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Parents  
Charles VI
Isabeau de Bavière
 
Epouse  
► Marie d'Anjou
 
Enfants : parmi les quatorze enfants ayant atteints l'âge adulte:  
► Louis, futur Louis XI
Catherine de Valois
Jeanne de Valois
Madeleine de Valois, épouse de Gaston de Foix et mère de la dernière reine de Navarre  (inhumée en la cathédrale de Pampelune)
► Charles de Valois, duc de Berry
Buste tel que visible de nos jours, plus conforme au dessin du gisant , sans pour autant savoir s'il s'agit d'un modèle équivalent à celui d'origine. © MCP
Des six fils de Charles VI et d’Isabeau de Bavière, un seul vivait encore au moment de la mort du roi (1422) : Charles VII, devenu héritier du royaume, en 1417, après les morts prématurées et brutales de Louis de Guyenne et de Jean de Touraine.
 
Déchu de ses droits à la couronne par le traité de Troyes (1420) signé par sa mère,  renié par son père qui lui préféra le roi Henry V d'Angleterre, et sa descendance, Charles  considéré comme bâtard et complice du meurtre du duc de Bourgogne, Jean sans Peur, refusa les termes du traité.Il se replia au sud de la Loire.
Appelé le « roi de Bourges » par dérision, jamais la France n’avait autant le sentiment que seule une intervention divine pouvait changer le cours dramatique des choses. Un miracle, il fallait un miracle, même un tout petit. Il arriva. Il n’était pas petit mais incroyablement grand. Il s’appelait Jeanne d’Arc.
 
Toutefois, le règne de Charles VII ne se résume pas à Jeanne. Marié à Marie d’Anjou, en 1422, il bénéficia de la présence d’une femme de poigne en sa belle-mère Yolande d’Aragon.  
Dès 1421, l’avancée des Anglais, tombés dans un piège, fut freinée rendant un peu d’espoir au camp français. Défaites et victoires se succédèrent laissant Charles toujours aussi menacé et l’obligeant à se réfugier à Chinon en 1428 où eut lieu, le 25 février 1429, la célèbre rencontre avec Jeanne.
La chevauchée victorieuse de cette dernière amena au sacre de Charles, le 17 juillet, accompagné de Jeanne et de Gilles de Rais.
Charles n’était plus le fruit d'une union illégitime  mais le représentant de Dieu sur terre, digne successeur des Valois. Le traité de Troyes n’avait plus de valeur, et le jeune Henry VI, son neveu, perdait toute crédibilité.
RETOUR PERSONNALITÉS LIÉES A CHARLES VII
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 6 décembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.