RETOUR ALLEMAGNE
Louis Otto Friedrich Wilhelm von Wittelsbach avait succédé à son père en 1864 dans la liesse générale. S’il n’était pas préparé à régner, il était intelligent et, au début, fit l'effort de s'intéresser aux affaires et à la politique qui l’ennuyait; la foule lui faisait peur et il n’aimait que la Nature et l'Art.
Vivant surtout à Linderhorf ou dans l'ancien château de Hohenschwangau de sa jeunesse, il ne venait presque plus à Munich. La Bavière était au bord de la faillite. Les ministres, qui gouvernaient à sa place, décidèrent de réagir. Il fallait déposer le roi en le déclarant fou. Défendu par le peuple, Louis aurait pu éviter le coup d’Etat, mais il se résigna.
Le 12 juin 1886, il fut interné au château de Berg au bord du lac de Starnberg.
Louis II de Bavière à la fin de sa vie.
Le château de Berg tel qu'il était à l'époque
Le lendemain soir, à 18 heures, accompagné de son psychiatre, Bernhard von Gudden, il partit faire une promenade sensée durée deux heures. A 20h 30, n’étant pas de retour, on entreprit des recherches. A proximité du lac, le chapeau du roi, celui du docteur, la veste du roi et un parapluie…
Une barque fut mise à l’eau et, en eau peu profonde, on retrouva le corps du roi puis, celui du docteur. Une fois l’hypothèse de l’assassinat écartée, suicide ou tentative d’évasion de Louis ? Il semble que le suicide prenne le pas sur tout autre motif.
 
Une croix fut érigée dans le lac ainsi qu'une petite chapelle à côté.
http://www.moinillon.net/post/2007/04/13/pas-si-fou
http://www.moinillon.net/post/2007/04/13/pas-si-fou
Ramenée à Munich, sa dépouille fut embaumée. Comme il fallait une malformation justifiant sa démence, son cerveau fut passé au crible et, parait-il, on trouva effectivement des liaisons.
Son cœur fut déposé dans une urne en or et déposé dans la basilique d’Altötting à côté des princes bavarois. Tel que le voulait l’usage, Louis II de Bavière fut inhumé auprès de ces ancêtres, dans l’église Saint-Michel de Munich.
Une foule immense et bouleversée défila devant lui. Comme ses héros germaniques auxquels il s’identifiait, le drame de sa vie et celui de sa mort allaient en faire un personnage de légende.
 
Son histoire fut, entre autres, magistralement portée à l’écran en 1972 dans le film de Luchino Visconti :
Ludwig ou le crépuscule des Dieux .
Eglise Saint-Michel.
Photo :Lerdsuwa (Wikipedia)
Tombeau de Louis II. Photo : Elena FD (Wikipedia)
Urne du coeur de Louis II
Photo: http://www.muenchner-kirchenradio.de
Basilique d’Altötting. Photo: http://www.muenchner-kirchenradio.de
9 novembre 2012
Bernhard von Gudden (1824 – 13 juin 1886)
Ostfriedhof (Cimetière de l’est) de Munich (Allemagne)
Neuropathologiste et psychiatre allemand, il fut le médecin de Louis II de Bavière chez qui il avait diagnostiqué une paranoïa. Il se noya dans le lac de Starnberg en même temps que le roi dans des circonstances qui resteront à jamais mystérieuses.
Il fut inhumé dans la sépulture familiale du cimetière de l’Est de Munich où la tombe est toujours visible.
Photo: Wikipedia
LOUIS II DE BAVIÈRE (1845 – 13 juin 1886)
Crypte de l’église Saint-Michel de Munich (Allemagne)
Cœur : basilique d’Altötting (Allemagne)
Louis II sur son catafalque
(*) commentaire(s)
Lui, si profondément francophile, avait été entraîné par le jeu de l’alliance militaire dans la guerre franco-prussienne de 1870. L’année suivante, il ne put empêcher l’intégration de la Bavière dans le Reich de Bismarck.
 
Beau et athlétique, le jeune roi était aimé de ses sujets. Mais derrière cette superbe apparence se cachaient nombre de fêlures et une fragilité psychologique, portant à la mélancolie, que partageaient plusieurs Wittelsbach dont son frère, Othon, interné pour démence ou encore sa cousine, Elisabeth d’Autriche.
 
Malgré une certaine autonomie, son royaume venait de perdre son indépendance.  Déçu par les revers politiques, roi potiche, solitaire, romantique et très sensible, Louis se créa alors un royaume dans un monde à part dont il était le héros de légende  improbable. Tour à tour Lohengrin, Tannhäuser ou commandeur des croyants, il se perdit dans ses rêves auxquels il offrit les décors les plus fous, les plus incroyables tel le château de Neuschwanstein.
 
Admirateur sans limite de Richard Wagner, il fit venir le compositeur qui lui livra la seule musique capable d’accompagner cette âme tourmentée dans  son monde fantasmagorique dont il était vraiment le roi et l’unique spectateur.
En 1867, conscient que son peuple souhaitait un mariage et un héritier, il se fiança à sa cousine, Charlotte de Bavière, sœur cadette de Sissi, avec laquelle il partageait la même obsession de l’absolu. Mais Louis était homosexuel et bien qu’il luttât pour réprimer ses désirs, Charlotte n'était pas une héroïne de légende mais une femme à satisfaire. Quelle que fût la vraie raison, Louis rompit les fiançailles. Pour étouffer le scandale, la jeune femme épousa Ferdinand d’Orléans, duc d’Alençon. Et depuis, malgré son enfermement dans la solitude, Louis connut plusieurs amants.
 
Cependant, au fur et à mesure que sa mégalomanie le coupait de la réalité, celle-ci le rattrapait. Non seulement  il négligeait ses fonctions mais ruinait les finances du royaume par ses extravagances architecturales. L’emprise de Wagner sur le roi était aussi l’objet d’un  mécénat dispendieux. A l’instar de son modèle pour la France, Louis XIV, il voulait imposer la grandeur de la culture germanique.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 18 février 2020
COPYRIGHT 2010 - 2020 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.