EGLISE SAINT-DENIS-DE-LA-CHARTRE (Paris) (disparue)
Île de la Cité
Pour tirer parti du privilège des franchises, il fit restaurer le cloître en logements pour des artisans et même installer des étaux de boucheries adossés aux murs de l’église.
 
En 1695, après de nouvelles et longues querelles d’intérêt, le prieuré fut réuni au séminaire Saint-François-de-Sales qui venait de se fonder au faubourg Saint-Marceau. En 1704, l’archevêque de Paris décida la suppression du titre de prieuré et l’union de ses biens et de ses revenus à la nouvelle communauté.
La crypte, dont l’entrée était fermée par une grille de fer, possédaient deux chapelles.
Devenu propriété nationale sous la Révolution, le prieuré fut vendu en deux lots en 1798 et démoli en 1810. Les maisons qui avaient édifiées sur son emplacement disparurent à leur tour lors de la construction du nouvel Hôtel-Dieu.
 
Le prieuré possédait dans le cloître de Notre-Dame un petit enclos de moins 100 m2 lui servant de cimetière qui était infecté en 1763. Il disparut à une date indéterminée.
 
L'église, où furent inhumés surtout inhumés des religieux et des bourgeois,  ne contenait pas de sépultures notables. Cependant, on notera la tombe de:
 
CADOT Robert (†1525)
Maître chirurgien et juré à Paris revêtu de son costume professionnel et sur la tombe duquel sont gravés aux angles les écussons aux armes des chirurgiens.
Des fragments de la pierre tombale d’un religieux, Hugues Serot, sont conservés au musée Carnavalet
Sources principales: L'épitaphier du vieux Paris - Tome III -
(*) commentaire(s)
RETOUR LIEUX  DE SEPULTURES
L’origine de son nom
 
Dérivé du mot chargre du Latin carcer, le mot chartre était autrefois un synonyme de prison.
- Soit ce surnom provient de la proximité de la prison de l’île de la Cité
- Soit il émane de la tradition faisant subir à saint Denis la détention et la torture dans cette "cinquième" station  avant son martyre à Montmartre. Une crypte sous la chapelle était considérée comme sa prison.
 

L’origine de cette église est toujours restée obscure. Néanmoins, il semble vraisemblable que dès les premiers temps du Christianisme, les Parisiens avaient dû édifier une chapelle en l’honneur de saint Denis, sur l’emplacement qu’elle occupait.  
Selon la tradition, saint Denis serait arrivé de Rome par la voie antique située au midi de Paris. Sur cette route, il s’arrêta à trois endroits différents aux lieux où s’élevèrent plus tard les églises Notre-Dame-des-Champs, Saint-Etienne-des-Grès et de Saint-Benoît. Dans la Cité deux chapelles lui furent consacrées comme ses quatrième et cinquième stations : Saint-Denis-du-Pas et Saint-Denis-de-la-Chartre qui conservèrent jusqu’à la Révolution leurs anciennes dispositions et vocables.  
Quoiqu’il en soit, la première constatation de son existence avec son vocable remonte à 1014.  
 
En 1143, Louis VI le Gros avait résolu d’installer une abbaye de femmes en haut de la butte Montmartre ( Abbaye de Montmartre). Le terrain envisagé appartenant à l’abbaye de Saint-Martin-des-Champs, le roi  céda en échange l’église Saint-Denis-de-la-Chartre et ses dépendances à l’abbaye. Dès lors le prieuré  appartint à l’ordre de Cluny sous le patronage de Saint-Martin-des-Champs.
Durant plusieurs siècles, le prieuré ne cessa de défendre ses intérêts financiers contre la gourmande abbaye. Des siècles de transactions et de chipotages entre prieurs, moines et marguilliers au rythme de sentences royales tentant de rétablir l’ordre...sans vraiment toujours y parvenir car le moine était contestataire...
 
En 1618, la paroisse fut transférée à Saint-Symphorien. Il ne lui restait plus qu’un seul religieux pour desservir l’église. Pour palier à la situation catastrophique, un arrêt du Conseil prescrivit l’envoi d’autres moines et, en 1624, Charles de Berland, aumônier du roi et ancien agent général du clergé en France, prit possession de tous les locaux à demi ruinés en partie à cause des crues de la Seine dont il était tout proche.
L’église
 
On montait un étroit parvis (gravure début d'article)  avant d’atteindre la nef qui mesurait 9.50 m de largeur sur 20 mètres de longueur.
 
En 1665, Anne d’Autriche avait fait restaurer l’église.  Le maître-autel supportait un groupe monumental en stuc de Michel Anguier représentant le Christ donnant la communion à saint Denis. Sur les côtés du maître-autel, on trouvait deux petits oratoires dédiés l’un à saint Eloi et l’autre à saint Roch. Deux rangs de vingt stalles et d’anciennes tapisseries représentant le martyr de saint Denis décoraient le chœur.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 12 septembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.