RETOUR LIEUX  DE SEPULTURES
16 mai 2014
Merci aux personnes qui m'indiquent des lieux insolites en général et à Evelyne C. pour celui-ci en particulier.
 
Un chemin qui va se perdre entre un champ et une forêt. Au loin, en bas du coteau, un épais rideau d’arbres laisse bientôt apparaître un muret. Qui pourrait soupçonner qu’il abrite une petite forêt d’un genre particulier nichée dans un creux de verdure: une petite forêt de croix de bois.
© MCP
Quelques rares pierres tombales essaimées que le temps a lentement grignotées abandonnant là un Christ, une fleur en terre cuite, une plaque « souvenirs ». Un escalier permet d’accéder en haut de ce drôle de cimetière. L’aménagement en espalier n’est plus qu’un souvenir. L’érosion a fait son œuvre. Par ce jour pluvieux, le terrain pentu est glissant et les croix semblent bien fragiles pour s’y agripper.
© MCP
Une petite forêt de croix © MCP
L'espalier, un souvenir © MCP
Un terrain pentu et des croix bien fragiles © MCP
...dévorés par les herbes.© MCP
Ces croix sur lesquelles une fine plaque de métal clouée sans aucune date. Juste un prénom et un nom qui ont, à une date indéterminée, remplacé le numéro de matricule élément clé de la dépersonnalisation. C’est le cimetière des « fous » sur lequel veille encore un Christ de son "Mont du Calvaire".
Isolés, loin d’une société qui voulait ignorer sa misère, les défunts de ce cimetière caché proviennent de l’hôpital psychiatrique de Navarre d’Evreux.
© MCP
© MCP
Ouvert en 1866 à la suite d’une épidémie de choléra, il reçut ensuite les dépouilles des fous ou étiquetés comme tel. En cette deuxième partie du 19ème siècle, et plusieurs décennies après, la population aliénée de l’asile de Navarre était loin de toujours relevée de la camisole.
Indigents rejetés par les hospices et dont l’internement se voulait être la prévention de la criminalité de ces pauvres qui faisaient peur mais qui permettait aux plus humbles de survivre ; alcooliques dont les excès était la première cause d’aliénation mentale ; jeunes délinquants mineurs venant de la colonie des Douaires de Gaillon qualifiés de « fous moraux » à qui l’on reprochait d’être dépourvus de valeurs morales, d’avoir de « mauvais instincts » ou de se livrer trop fréquemment à l’onanisme.
Des passerelles entre prise en charge sanitaire et éducation correctionnelle préfigurant la catégorie des enfants « inadaptés » du 20ème siècle. Entre assistance et répression, des résidents finirent leurs jours là.
 
Au total, 460  tombes en majorité de patients mais aussi de quelques soignants et médecins dont on ne peut confondre la sépulture avec celles des autres : des pierres tombales ou des stèles sur lesquelles sont inscrits leur identité, leurs dates et leur fonction.  La dernière inhumation eut lieu en 1974.
Là, des infirmières © MCP
Ailleurs, un médecin © MCP
Depuis 2010, le terrain a été vendu à l'Etat afin de réaliser les travaux de la déviation sud-ouest Evreux.
Et les corps ? Qui pourrait bien réclamer ces dépouilles de rebus de la société oubliés depuis
longtemps ? Personne. A priori, pas même un cimetière local. D’ailleurs, les pancartes affichées sur le portail du cimetière manifestent davantage d’intérêt pour la préservation de la nature que pour les sépultures et leur contenu. La direction de l'hôpital m'a signalé des relèves de pierres tombales ou de stèles mais pas de corps...
 
D’ici deux à trois ans, avec leur histoire, ils seront engloutis sous un remblai, leur nouveau tombeau. Aujourd’hui tout y est si paisible. En haut du chemin, les travaux ont déjà commencé.
© MCP
"Non à la déviation ! " "Ce lieu bientôt  détruit" "Nos arbres menacés" "massacres de nos forêts" © MCP
Vestiges affectifs...© MCP
Là-haut, les travaux ont déjà commencé © MCP
Sources principales : http://criminocorpus.revues.org/2009 sur l’asile de Navarre
(*) commentaire(s)
LE CIMETIÈRE « DES FOUS » D’ÉVREUX (EURE)
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 12 septembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.