RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XV
RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XVI
► Maréchal de France
Fils du maréchal de France Adrien-Maurice de Noailles, il était encore bien jeune lorsqu’il reçut le gouvernement et la capitainerie des chasses et châteaux, villes, parcs de Versailles puisqu’il n’était âgé que de…cinq ans.
 
Entré aux mousquetaires  (1729), capitaine au régiment de Montrevel-Cavalerie deux ans plus tard, puis colonel d’un régiment d’infanterie de son nom (1734), il servit en Italie dans l’armée de son père pendant la guerre de Succession de Pologne où il se révéla un homme de guerre de qualité.
►ARPAJON Claudine Louise, duchesse de Noailles (1729-1794)
Dernière représentante d’une des plus illustres familles rouergates, mariée à Philippe de Noailles (1741), elle fut nommée dame de compagnie de la dauphine Marie-Antoinette avec la responsabilité de veiller à ce qu’elle respectât les us et coutumes de la cour de Versailles. Poursuivie par cette contrainte qu’elle ne supportait pas davantage que la maréchale, la dauphine affubla celle-ci du surnom de « Madame Etiquette » que retint l’histoire. Renvoyée à l’avènement de Louis XVI, elle rejoignit la noblesse d'opposition à la reine.
Le 22 juillet 1794, soit un peu moins d’un mois plus tard et cinq jours avant la chute de Robespierre, les rejoignaient dans la tombe et dans les mêmes circonstances :
►COSSÉ-BRISSAC Catherine Françoise Charlotte de (1724-1794)
Leur belle-sœur, veuve de Louis de Noailles (1713-1793).
►NOAILLES Anne, Pauline Louise Adrienne, vicomtesse de (1758-1794)
 
Leur belle-fille.  Elle avait épousé leur fils Louis, vicomte de Noailles (1756-1804) qui, ironie du sort, député de la noblesse aux Etats-généraux, avait provoqué, par son intervention à la tribune, le vote qui aboutit l’abolition des privilèges. Elle était la fille de la duchesse d'Ayen qui suit,  et la soeur d'Adrienne de La Fayette.
►AYEN, Anne Louise d’Aguesseau, duchesse d’ (1737-1794)
Leur nièce par alliance. Petite-fille du chancelier d’Aguesseau, elle épousa Jean-Louis-Paul-François de Noailles, duc d’Ayen, fils de Louis de Noailles et de Catherine Françoise Charlotte de Cossé-Brissac. Elle était la mère d’Adrienne, épouse du marquis de La Fayette.
Elle fut guillotinée  en même temps que sa belle-mère et sa fille.
Dans le cimetière des familles de Picpus, parmi la dizaine de tombes de l’enclos des Noailles, se dresse une stèle rappelant la mémoire des cinq suppliciés reposant dans les fosses à proximité.
Enclos des Noailles © MCP
Cénotaphe © MCP
Durant cette guerre, par son sang-froid, il sauva l’arrière-garde de l’armée après la défaite d’Hilkesberg et prit une part brillante à la retraite de Bohême notamment à Dettingen et à Fontenoy. On le vit encore charger à Raucourt, Berg-op-Zoom et Maëstricht.
A son retour d’une ambassade extraordinaire auprès du roi de Parme et de Sardaigne, il reprit les armes à l’armée d’Allemagne (1757-1759) et commanda l’arrière garde à Crefeld pour sa dernière campagne.
 
Elevé à la dignité de maréchal de France (1775), s’il n’avait jamais commandé en chef une armée importante, il avait cependant montré de réelles capacités militaires bien supérieures à celles de son frère, Louis de Noailles, nommé le même jour. Investi du gouvernement de la Guyenne, il exerça cette fonction dix ans avant de s’en démettre en faveur de son fils, et de s’installer à Paris. Membre de l’Assemblées des notables, mais affaibli par l’âge, il s’abstint de participer aux travaux politiques.
 
Gouverneur de Versailles (1789), il s’efforça de protéger Louis XVI, comme il pouvait, des assauts révolutionnaires jusqu’à la prise des Tuileries le 10 août 1792. Retiré, avec sa femme, Claudine Louise d’Arpajon, en son château de Mouchy (Oise), après les massacres de Septembre, il devait peut-être s’y sentir relativement à l’abri quand les évènements le rattrapèrent.
En octobre 1793, après avoir été mis en état d’arrestation dans son château depuis le mois d’août, il fut emprisonné dans son hôtel parisien, puis à la prison de la Grande Force et à celle du palais du Luxembourg.
 
Le 26 juin, ce fut le transfert à la Conciergerie et le fatal rendez-vous avec le Tribunal révolutionnaire. Accusé d’être « […] l'agent de Capet pour la distribution des sommes au moyen desquelles ils soudoyaient les prêtres réfractaires, les émigrés et tous leurs autres complices de leurs infâmes manœuvres, et dont le tyran [a] payé les crimes », il fut condamné à mort en même que l’était sa femme.
Le lendemain, ils montaient à l’échafaud alors installé à la barrière du Trône. Comme tous les corps des suppliciés du lieu qui les avaient précédés et qui suivirent, ceux de Philippe de Noailles et de son épouse furent inhumés, ou plus exactement jetés, dans une fosse commune creusée dans un terrain à l’origine de l'actuel cimetière de Picpus.
8 mai 2017
MOUCHY Philippe de Noailles, duc de (1715 – 27 juin 1794)
Cimetière de Picpus (Paris)
Sources principales :
-Dictionnaire des maréchaux de France –Ed. Perrin (2000)
- Les suppliciés de la Terreur par Gustave Gautherot (1926)
(*) commentaire(s)
Enclos des fosses © MCP
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique Saint-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 10 juin 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.