RETOUR LITTERATURE
► Poète d’origine espagnole naturalisé français
HEREDIA José Maria de (1842 – 2 octobre 1905)
Cimetière Notre-Dame de Bonsecours (Seine-Maritime)
La basilique Notre-Dame et le monument à Jeanne d'Arc qui séduisirent le poète. MCP
La sépulture familiale dominant la Seine. MCP
Le vers inscrit sur la tombe n'est pas d'Heredia mais est extrait de l'idylle Néare d'André Chénier...MCP
MCP
Source principale: Dictionnaire encyclopédique de la littérature française
(*) commentaire(s)
Mais c’est à Paris, qu’il avait regagné avec sa mère, qu’il se passionna pour la littérature et publia ses premiers vers en 1862 dans une petite revue.
C’était l’époque du déclin du romantisme et Heredia rejoignit les écrivains de la jeune école parnassienne : Sully-Prudhomme, dont il était déjà l’ami, Catulle Mendès et surtout Leconte de Lisle qui l’accueillit parmi les collaborateurs du Parnasse contemporain.
 
La fortune familiale lui assurant son existence, Heredia fut longtemps un poète du paradoxe : être l'un des poètes les plus célèbres tout en demeurant à peu près inédit. Faisant paraître quelques traductions, il donnait de temps à autre des sonnets aux revues. Ce n’est qu’en  1893 qu’il se décida à les réunir en un volume, Les Trophées,  qui connut aussitôt un succès considérable : la première édition fut épuisée en quelques heures !
L’œuvre unique de ce « véritable joaillier du vers » retrace l'histoire du monde au travers de 118 sonnets parmi lesquels  Les Conquérants, ou  Le Récif de corail.
 
Il fut reçu à l’Académie française le 30 mai 1895. Depuis 1994, l’Académie décerne le Prix Heredia à des auteurs de sonnets ou d'un recueil de prosodie classique.
Désormais, il n’écrivit plus que quelques poésies de circonstance et  assuma la direction littéraire du Journal. Il fut nommé administrateur de la bibliothèque de l’Arsenal  en 1901 et, l’année suivante, il créa la Société des Poètes français  avec Sully Prudhomme et Léon Dierx.
 
Séduit par la basilique de Bonsecours, le monument Jeanne d'Arc qu'il visita très souvent avec Flaubert,  Heredia acheta une concession dans le cimetière Notre Dame de Bonsecours où il fit enterrer sa mère.
Ce fut donc tout naturellement qu’il y fut inhumé.
Située sur les hauteurs, la sépulture familiale domine un magnifique point de vue sur la Seine. Petite précision jamais indiquée, le vers gravé sur la pierre tombale n'est pas d'Heredia, mais est extrait de l'idylle Néaere d'André Chénier...Rendons à César...
 
Sa fille Marie fut aussi une poétesse et une romancière reconnue sous le nom de Gérard d'Houville.
 
Dans le petit enclos, très bien signalisé dès l'entrée du cimetière, reposent également:
 
Louise Françoise Girard de Houville (1807- 1877)
Sa mère qui était aussi écrivaine.
 
Louise Cécile Despaigne (1848-1928)
Sa femme.
 
Hélène de Heredia (1871-1953)
Sa fille qui en premières noces épousa Maurice Maindron. Veuve, elle convola en 1911 avec l'homme de lettres, journaliste et  critique littéraire René Doumic (1860-1937), inhumé au Père-Lachaise.
 
Maurice Maindron (1857 – 19 juillet 1911)  
Son gendre. Premier époux d’Hélène de Heredia et fils du sculpteur Hyppolite Maindron, Maurice est un célèbre entomologiste, sciences qu’il sut vulgariser au travers d’ouvrages et d’articles scientifiques grâce auxquels il gagnait sa vie. Un peu touche à tout, il s’essaya avec succès dans les romans, les nouvelles et autres littératures dans lesquelles il narre ses voyages en Guinée et en Inde donnant un goût d’aventure à ses récits. Son activité littéraire et son érudition plurent à José Maria ainsi qu’à  Hélène qu’il épousa en 1899.
Dernier fils de Domingo de Heredia, issu d'une vieille famille espagnole, et de sa deuxième épouse, une française, Louise Françoise Girard de Houville, il naquit à Cuba où son père avait une plantation de café.
 
Après des études en France et un retour à la Havane, il découvrit avec enthousiasme Ronsard, Chateaubriand et le Victor Hugo de La légende des siècles.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 6 décembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.