RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS IX
MARGUERITE DE PROVENCE (1221 - 20 décembre 1295) reine de France : épouse de Louis IX
Basilique Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Sceau de Marguerite de Provence, femme de Louis IX
(Archives Nationales).
Une reine au temps des cathédrales.
 
Au printemps 1234, Marguerite, fille aînée du comte Raymond Béranger V, quitta Arles pour le royaume de France accompagné d’une vraie cour provençale composée de ses musiciens, de ses troubadours.
De son côté, Louis IX galopait vers Sens où devaient avoir lieu les noces. Ils se voyaient pour la première fois et ce fut le coup de foudre, au grand dam de la mère du roi, Blanche de Castille.
Dans le projet d’annexer la Provence, la reine mère avait négocié le mariage mais n’avait pas prévu une histoire d’amour dans le contrat !
Plaque du tombeau. Ce magnifique ouvrage fut fondu. Col. Gaignières (BnF)
MCP
(*) commentaire(s)
14 février 2013
Avec une belle-mère comme Blanche de Castille qui exigeait que les époux dorment séparément dès qu’ils étaient en voyage, qui par ses manœuvres les contraignait à se voir à la dérobée, la vie n’était pas facile.
Accompagnant Louis IX en croisade, de 1248 à 1254, elle en partagea les moments critiques tout en donnant naissance à trois enfants.
 
A la mort de Blanche, le couple avait atteint sa maturité. Marguerite avait compris que sa participation aux affaires politiques serait réelle mais ponctuelle. Et puis il fallait bien contrôler les élans mystiques de ce mari en quête de sainteté et prêt à s’engager dans l’état monastique ! Mère attentive, épouse calme et patiente d’un soutien vigilent, elle restait vive, gaie, sensible et tenace. L'harmonie et la tendresse qui régnaient dans la famille royale faisaient figure d’exception dans les usages de l’époque.
 
S’il est un domaine où la reine œuvra pour donner de l’éclat à la monarchie ce fut bien celui de la Cour. Ayant reçu une éducation raffinée, elle adoucit les rudes mœurs capétiennes en ouvrant le palais de la Cité aux poètes, intellectuels et grands esprits du moment, tel Thomas d’Aquin.
 
La huitième croisade, en 1270, dans laquelle s’engagea Louis IX fut pour la reine une véritable tragédie. Outre son époux, elle perdit, un fils, une fille, une petite-fille, un gendre, une belle-fille. Par bonheur, Philippe III, le nouveau roi, était sain et sauf.
 
Commença alors pour elle un long veuvage. Philippe III affirma rapidement sa volonté et le conseil de régence, qu’elle dirigeait, fut remercié. Sachant que le pouvoir va et vient, elle laissa faire en s’occupant de la gestion de ses douaires. D’autres deuils la frappèrent. Malgré les épreuves et ses soucis de santé, elle ne s’aigrissait pas en vieillissant. Contrainte à nouveau de défendre ses intérêts provençaux, elle se battit sans obtenir ce qu’elle réclamait. Elle aurait pu s’attacher des partisans mais n’avait pas l’âme aux complots et n’était pas franchement attirée par l’exercice effective du pouvoir.
Elle enterra son fils Philippe III auquel succéda son petit-fils, Philippe IV, qui signifia clairement à sa grand-mère que son rôle politique était achevé.
 
Marguerite s'exécuta. Au soir de sa vie, sa grande affaire fut la canonisation de feu son époux qui donnerait un éclat particulier à la dynastie capétienne. Elle disparut deux ans trop tôt pour voir le résultat de sa volonté.
Retirée, auprès de sa fille Blanche, en l’abbaye des Cordelières du faubourg Saint-Marcel (et non pas aux Cordeliers) qu’elle avait fait agrandir, elle y mourut.
 
Philippe IV fit organiser des funérailles dignes d’une reine de France. Marguerite de Provence fut inhumée auprès de Louis IX devant le grand autel dans une tombe couverte d’une superbe plaque en cuivre doré autour de laquelle on pouvait lire cette épitaphe :
"Ici gift la noble royne de France Marguerite qui fu fame monfeigneur saint lois jadis roy de france qui trepassa le mercredi devant noel l'en de l'incarnation de notre seigneur mille 2 cents quatre ving quinze priez pour fame" .
 
Le 18 octobre 1793, en creusant sous un tombeau en cuivre, supposé être le sien et situé au milieu du chœur, les profanateurs ne découvrirent qu’une auge de pierre remplie de gravats avec une rotule et deux petits os. Le 20 octobre, ils poursuivirent vainement leurs recherches. Etait-ce tout ce qui restait de la reine ? Comme, à priori, aucune sépulture ne leur échappa, la chose est possible même si elle peut surprendre un peu. Ces maigres restes furent jetés dans une fosse commune et se mêlèrent aux autres ossements avant de réintégrer l’ossuaire de la basilique en 1817.
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 12 septembre 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.