Veuf d’Isabelle de Hainaut, Philippe Auguste s’était remarié avec Ingeburge de Danemark qui, dès la nuit de noces, lui inspira une telle aversion, qu’il l’expédia dans un couvent et fit annuler son mariage par une assemblée d’évêques complaisants en novembre 1193.
Sources principales: Les reines de France par Christian Bouyer -Ed. Perrin- et Wikipédia
(*) commentaire(s)
RETOUR PERSONNALITES LIEES A PHILIPPE II
AGNÈS DE MÉRANIE (v. 1172 - juillet 1201) Troisième épouse de Philippe II
Abbaye de Saint-Corentin, commune de Septeuil (Yvelines)
En 1226, il accompagna son demi-frère Louis VIII à la croisade contre les Albigeois. En 1229, il fit partie des barons mécontents de la régence de Blanche de Castille et prit part à la révolte, il semble qu'il en ait été par la suite pardonné, puis il ordonna la construction du système de fortification des murailles entourant Calais.
 
Selon certaines sources, après avoir accidentellement tué le comte Florent IV de Hollande lors d'un tournoi organisé à Corbie en juillet 1234, il fut à son tour tué par le comte Thierry V de Clèves.
Il fut le dernier prince Capétien n’ayant pas régné à être enterré en la basilique Saint-Denis où il n'existe plus aucune trace de sa sépulture.
Ses enfants :
 

► Marie de France (v.1198 – 1224)
Abbaye d’Affligem (Belgique)
Deux fois fiancée, Marie épousa Philippe Ier de Namur qui, prisonnier de la France, acheta sa liberté par cette union. Veuve, elle se remaria avec Henri 1er duc de Brabant (v. 1165-1235). Il ne reste rien de sa sépulture.
 
► Philippe de France dit  « Hurepel » (1200 - 1234)
Basilique Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Philippe, qui n’avait qu’un fils, voulait se remarier. Persuadé être libéré de tous liens matrimoniaux, il se mit en quête d’une nouvelle femme. Mais en Europe, la répudiation brutale d’Ingeburge avait fait grand bruit et les candidates de valeur se montraient réticentes. Qu’importe ! Il se contenta donc d’Agnès, fille du duc de Méranie.
Dotée d’un physique agréable et d’une sensualité latente, Philippe  en  tomba éperdument amoureux.
 
Face à la forte personnalité du roi de France, le pape Célestin III avait échoué dans la réconciliation du couple Philippe-Ingeburge. Le pontife suivant, Innocent III, attentif aux réclamations d’Ingeburge et de son père, ne se laissa pas impressionner.  Estimant qu’aucun des motifs invoqués pour l’annulation n’était recevable, à commencer par celui de la non consommation, Innocent III exigea la reprise de la vie conjugale avec Ingeburge.  Hors de question pour Philippe !
Durant deux ans, malgré les difficultés et les nuages qui s’amoncelaient, le couple vécut  son amour avec intensité.
 
Mais sa résistance avait sa limite, celle de l’interdit. En 1199, Innocent III, exaspéré par l’entêtement de Philippe II l’avait excommunié sans que celui-ci ne cédât. Le 15 janvier 1200, devant l’insuccès de ses démarches diplomatiques, le légat Pierre de Capoue jeta officiellement l’interdit sur le royaume de France. Philippe ne fléchit pas !  Offusqué, il envoya même des émissaires à Rome pour le faire lever.  L’interdit sur un royaume empêchait à quiconque de recevoir le moindre sacrement. L’heure était grave.
 
Agnès avait toujours eu confiance en Philippe et savait qu’il ferait tout pour protéger leur couple. Tiraillée entre son amour et ses scrupules, elle vivait un vrai cauchemar. Elle s’inquiétait pour le royaume et sur le sort de ses deux enfants. Elle s’estimait l’épouse légitime du roi alors qu’on la traitait comme une concubine.
Dehors, le peuple grondait et Philippe céda enfin, tout du moins en apparence. L’important était que l’interdit soit levé. Il le fut  le  20 septembre.  
 
Philippe, la mort dans l’âme, se sépara d’Agnès que le doute rongeait. Elle savait qu’il fallait bien peu de choses pour faire basculer les évènements.   Elle partit pour le château de Poissy où Philippe lui rendit visite contrairement à son engagement et à celui de reprendre Ingeburge à ses côtés.
 
Agnès mourut rongée de chagrin en donnant naissance  à son troisième enfant qui décéda peu après. Point de funérailles solennelles.  Elle fut menée au tombeau dans l’abbaye bénédictine de Saint-Corentin.
Il ne reste rien de sa sépulture ni de l’abbaye vendue  à la Révolution comme bien national.
 
Par la suite, Innocent III accueillit favorablement la demande de légitimation des deux enfants  d’Agnès au motif que cette princesse, ignorant l’illégalité de l’annulation, avait consenti au  mariage de bonne foi.  
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des chanoinesses de Picpus (75)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
-Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 
-Noviciat de l'Oratoire (75)
 
-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
-Prieuré Ste-Croix-de-la-Bretonnerie (75) (disparu)
 
-SAINTE-CHAPELLE DU PALAIS (75)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 22 février 2020
COPYRIGHT 2010 - 2020 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.