RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XI
JEAN V D'ARMAGNAC (1420 – 5 mars 1473)
Bien des siècles plus tard, des fouilles pratiquées dans les ruines de l'ancien château incendié pendant la Révolution révélèrent un tombeau soigneusement fermé. Il renfermait les ossements du corps d'un tout petit enfant et le squelette d'une femme presque réduit en cendres. On pense qu’il s’agit de Jeanne.
 


Ainsi la lignée des comtes d’Armagnac s’achevait-elle dans une galerie de portrait de rejetons dégénérés balayés par des drames aussi sombres que pitoyables.
Restait Jeanne de Foix , fille de Gaston IV de Foix-Béarn et d’Eléonore Ière de Navarre, épousée en 1468/1469 après le scandale de l’inceste. Jeanne qui avait été témoin du meurtre de son mari. Son malheur ne s’arrêta pas là. Dépouillée de tous ses bijoux, bien qu’enceinte de presque sept mois on l’incarcéra dans le château de Buzet-sur-Tarn devenue prison d’état pour la circonstance. Les temps n’étant pas à la pitié et Louis XI ne souhaitant jamais entendre parler d’un héritier cherchant à venger son père, donna des ordres. Jean Jouffroy fit ingurgiter à Jeanne un breuvage pour la faire avorter. Cela fonctionna. Louis XI n’avait plus à s’inquiéter. Selon les documents, elle mourut deux jours plus tard ou après 1476.
A la même époque, sa relation incestueuse avec sa sœur, entamée vers 1455 et dont il eut plusieurs enfants, fit d’autant plus scandale qu’il l’avait épousée moyennant une fausse dispense papale. . Traduit devant le Parlement pour inceste, meurtre et faux, il fut condamné, mais se déroba au châtiment par la fuite. Réfugié en Aragon, si le pape lui pardonna et leva l’excommunication celui-ci ne put convaincre Charles VII d’en faire autant.
 
Devenu roi, Louis XI, lui tendit la main comme il le fit avec d’autres grands féodaux dans le cadre d’une amnistie,. Il lui restitua ses domaines.  C’était compter sans l’ingratitude du personnage.
Dès 1464, Jean V entrait dans la ligue du Bien public* et marchait sur Paris avec six mille hommes de cavalerie. Après l’échec de La Ligue, Jean s’allia aux Anglais.
En 1469, Louis XI, désabusé sur son compte, décida de mettre un terme aux agissements de ce méchant Armagnac. Il feignit de croire qu'un émissaire venu d’Angleterre s'était rendu à Lectoure, accusa Jean de haute trahison et envoya contre lui une armée menée par Antoine de Chabannes. En un mois, Jean V perdit toutes ses places. Il s'enfuit en Espagne, mais pour reparaître en 1471 et se faire nommer lieutenant général par Charles de France, frère rebelle de Louis XI.
* Révolte des nobles contre l’accroissement des pouvoirs de Louis XI et menée par le futur Charles le Téméraire. Cette coalition, à laquelle de nombreux grands seigneurs avaient pris part, avait l’intention de placer sur le trône Charles de France, frère du roi.
 
La coupe étant plus que pleine, Louis XI mit l’Armagnac et le Rouergue sous séquestre et envoya son gendre,Pierre de Beaujeu, en prendre possession. Dans un sursaut, Jean V réussit à reprendre sa ville de Lectoure dans laquelle il se réfugia. Les troupes du roi mirent le siège devant la cité en janvier 1473.  Celui-ci dura  jusqu’au mois de mars où, à l’issue de négociations, les deux parties tombèrent d’accord : Jean V et les habitants auraient la vie sauve tandis que les hommes du roi pourraient pénétrer dans la ville et la forteresse. Mais une fois dans la place les soldats se déchainèrent : on massacra, pilla, incendia et démolit méthodiquement.
 
Jean V fut poignardé dans son lit en présence de sa femme, Jeanne de Foix. On accusa Jean Jouffroy, évêque d’Albi, d’avoir pris part à son assassinat. La dépouille du comte d’Armagnac fut livrée aux outrages de la soldatesque, traînée dans la rue principale avant d’être jetée.
 


Isabelle d’Armagnac (v.1430 -  1476
  Cathédrale Sainte-Austinde d’Auch (Gers) (disparue)
 
Ces dans ces pays lointains et isolés de quatre vallées des Hautes-Pyrénées, dans la petite ville de Castelnau-Magnoac qu’Isabelle passa le reste de ses jours pieusement dans une quasi misère, empruntant du pain, engageant ses vêtements et livres de prières. Frappée de paralysie et impotente, la Dame des Quatre-Vallées devait se faire porter dans les bras de ses serviteurs. Elle mourut peut-être empoisonnée par le sénéchal de Toulouse qui, l’ayant escroquée, souhaitait sa mort prochaine pour éviter tout scandale.
Elle fut inhumée dans la chapelle du comté de la cathédrale romane d’Auch, aujourd’hui disparue, où reposaient d’autres membres de la famille d’Armagnacs. Peu après, en 1489, les travaux de la nouvelle cathédrale d’Auch commençaient sur son emplacement.  
 


Jeanne de Foix (ap.1454 – ap.1476 ?)
   Château de Buzet-sur-Tarn (Haute-Garonne) ?
Petit, râblé, la figure criblée d’acné, louchant, des touffes de cheveux rouges couronnaient le tout. Tel était le physique ingrat de Jean V connu pour sa grande violence, ses désirs impérieux, son indépendance, son indiscipline, sa traîtrise vis-à-vis de Charles VII et de Louis XI, etc.
Le portrait serait incomplet si l’on omettait sa fameuse relation incestueuse avec sa sœur qui provoqua un scandale sans nom dans la chrétienté.
 
Fils de Jean IV et cousin de Jacques d’Armagnac, il était l’un des chefs des armées de Charles VII avec qui il se brouilla en multipliant des gestes d’indépendance qui lui valurent d’avoir ses domaines occupés par les troupes du roi.
Sources pour Isabelle d’Armagnac : Recueil d’études de Charles Samaran 1978
(*) commentaire(s)
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
-Basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem (Israël)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetière du Mont Herzl à Jérusalem (Israël)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
-Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Récollets (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon de Paris
-Panthéon de Rome (Italie)
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 30 juillet 2019
COPYRIGHT 2010 - 2019 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.