RETOUR BEAUX-ARTS
Le repos du soldat (1911)
L‘ami amour
► Peintre et décorateur français d'origine russe
LARIONOV Michel                                                                          GONTCHAROVA Natalia
(1881 – 10 mai 1964)                                                                                          (1881 – 17 octobre 1962)
                                                   Cimetière parisien d’Ivry (Val-de-Marne)
                                                         
1-2
1-2
artistique ainsi affirmée, elle participa à toutes les grandes manifestations d’avant-gardes russes et internationales, sa notoriété culminant avec la rétrospective de son œuvre à Moscou, en 1913, où furent exposées plus de 700 toiles.
Durant cette même année, elle participe avec Larionov et le poète Maïakovski à la création d’un cabaret futuriste à Moscou, où les maquillages des visages qu’elle réalisait firent scandale.
(*) commentaire(s)
GONTCHAROVA Natalia
Le repos du soldat (1911)
L'ami amour
En 1911, il réorienta son travail à partir d’icônes et d’images populaires russes et fonda le groupe de la Queue d’âne avec, entre autres, Casimir Malévitch et Vladimir Tatline qui fut son élève.
Il partit pour Paris en 1914 avec Serge Diaghilev ; en juin, il exposa avec Gontcharova chez Paul Guillaume ; la préface du catalogue était rédigée par Guillaume Apollinaire, ardent défenseur du Rayonnisme. Revenu en Russie à la déclaration de guerre, Larionov fut démobilisé pour raison de santé. il participa à l'exposition Année 1915 avant de rejoindre Diaghilev en Suisse. Il ne retourna jamais en Russie. Il abandonna alors la peinture de chevalet pour se consacrer au décor de théâtre et plus précisément au décor de ballet, cette forme d'art étant pour lui une animation de la peinture dans laquelle les principes du Rayonnisme avaient logiquement trouvé leur mode d'expression le plus favorable.
C’est à l’Ecole de peinture, sculpture et architecture de Moscou qu’elle rencontra Michel Larionov le compagnon de toute sa vie. En 1906, à l’appel du chorégraphe et directeur des Ballets russes Serge de Diaghilev, qui organise cette année-là une exposition de peinture russe au Salon d’Automne, elle se rendit à Paris pour présenter ses toiles.
De retour en Russie, de même que Larionov, elle redécouvrit la richesse du patrimoine traditionnel russe et oriental, les icônes et l’art paysan vernaculaire. Sa personnalité
Il étudia à l'école de peinture de Moscou. Il se lia avec Kasimir Malevitch, théoricien des« cubofuturistes ». Ce grand moment de synthèse "cubofuturiste" trouva un relais à Paris avec de jeunes artistes dont l’attache à leur pays natal contribua à diffuser les idées d’avant-garde.
Passant de l’impressionnisme au fauvisme, pionnier du rayonnisme avec sa femme, Nathalie Gontcharova, autre peintre russe célèbre, il participa pour beaucoup à la diffusion de l’art contemporain français en Russie : Pissarro, Braque, Matisse, Van Gogh, etc. bénéficièrent de son intérêt.
THEMES 
Chercher
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
________________________________________________________________________________
par Marie-Christine Pénin
COPYRIGHT 2010 - 2017- TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.