RETOUR BOULEVARD DU CRIME
PETIOT Marcel André Henri Félix (1897 – 25 mai 1946)
Cimetière parisien d’Ivry (Val-de-Marne)
Au regard du nombre de sites reprenant en détail la biographie et les monstruosités de ce tueur en série, je ne vois pas l’intérêt d’y consacrer un très long article. Peut-être rappeler que ce pervers rentré dans les annales criminelles pour l’assassinat de vingt-sept personnes qui, sous l’Occupation, en franchissant le seuil de son cabinet du 21 rue Lesueur ont remis entre ses mains leur mort annoncée alors qu’elles pensaient y déposer leur vie, avait commencé sa carrière mortifère dès son enfance et qu’il eut la chance insolente de pouvoir la poursuivre sous son apparente urbanité malgré ses graves troubles psychiatriques identifiés de façon précoce.
1-2
Archives du cimetière parisien d'Ivry-MCP-
Petiot, Landru – Landru, Petiot : ce dernier rendrait presque sympathique notre Désiré national, tant il y vrai qu’autour de celui-ci il n’existe pas de passé criminel sulfureux outre celui qu’on lui connait et qu’il n’a pas baigné dans la noirceur des trafics de tous poils dont ceux du sinistrement célèbre 93 de la rue Lauriston.
Question d’époque me direz-vous : pas si sûr car, nonobstant des points communs entre ces deux tueurs, je ne pense pas que le même ressort mental les animait ce qui ne dédouane pas Désiré de ses œuvres !
 
Le 9 mars 1944, alertés par le voisinage incommodé par des odeurs  s'échappant d'une cheminée de l'immeuble de la rue Le Sueur, les pompiers  découvrirent  dans la cave de l’immeuble des corps humains dépecés prêts  à être enfournés dans la chaudière de Petiot.
La perquisition de son appartement, où l’on trouva un amoncellement de valises appartenant à ses victimes, confirma le lien entre la découverte macabre et le personnage.
En fuite, engagé sous le pseudonyme de Valéry dans les FFI, il restait introuvable jusqu’à ce que paraisse un article où il était qualifié de "Petiot, soldat du Reich" auquel il répondit dans un trait de mégalomanie qui le mena à sa perte. Il fut arrêté le 31 octobre 1944.
 
Malgré la plaidoirie de Maître Floriot, qui dura six heures, et ses effets de manche, Marcel Petiot fut condamné à mort le 4 avril 1946 par les Assises de la Seine pour l’assassinat des vingt-sept personnes de rue Le Sueur alors qu’il en revendiquait une soixantaine.
Prévenu la veille de son exécution, Petiot conserva son calme jusqu’au lendemain matin 4h 40 où les gardiens le réveillèrent alors qu’il dormait paisiblement. Il se mit alors à remplir  fébrilement des pages de son manuscrit puis, après avoir accepté en renâclant la bénédiction d’un prêtre,  refusé le verre de rhum  et fumé la dernière cigarette, Petiot se présenta  dans la cour de la prison de la Santé où l’attendait la guillotine et le bourreau Jules-Henri  Desfourneaux dont il était le premier condamné depuis la Libération.
Le temps d’un dernier « bon » mot pour la postérité : « Messieurs, je voudrais que vous détourniez le regard. Ca ne va pas être beau… Je voudrais que vous conserviez de moi un bon souvenir » et, à 5h 05, la tête du docteur Satan roulait dans le panier. Selon les témoignages, jamais on ne vit quelqu’un aller à son supplice avec  « un naturel parfait… comme s’il se rendait à son cabinet pour y donner une consultation de routine
 
Sa dépouille fut menée au cimetière parisien d’Ivry où, sur réquisition du commissariat de police, une fosse avait été creusée la veille dans le carré des suppliciés de ce cimetière.  
Sources principales :
- sur ses derniers instants: www.guillotine.cultureforum.net
- Archives du cimetière parisien d'Ivry
- Bien que bref, un bon documentaire : www.ina.fr/.../petiot-devant-ses-juges.fr.html
(*) commentaire(s)
Archives du cimetière parisien d'Ivry-MCP-
Sa tombe comme ses restes n'existent plus. Après l’abolition de la peine de mort en 1981, le carré des suppliciés fut vidé de ses résidents qui prirent le chemin de l’ossuaire du cimetière de Thiais avant de disparaitre dans le crématorium du Père-Lachaise en 1997.
Mais, si l'on prend en référence les registres d'emplacements du cimetière, le 24 janvier 1956, le dénommé Louis Mathiau - condamné à mort pour avoir tué  d'une balle dans la tête à Gonesse le 07 septembre 1953 Omar Mahrouf, chauffeur de taxi, pour lui voler 1500 francs-  prit exactement l'emplacement de Petiot.
Comme on ne pouvait déposer deux cercueils dans une même fosse,  quid de la dépouille de Marcel Petiot ?
Une erreur de référence d'emplacement étant impossible, comme l'est tout autant une exhumation à la demande de la famille avant qu'elle ne s'exile en Amérique du Sud - il est certain que les archives du cimetière en possèderait la trace- la seule possibilité qui reste est que les restes de Petiot furent simplement victimes d'une équation mathématique très banale dans un cimetière, le manque de place.
En effet, le carré comptait une cinquantaine de places pour 103 inhumés répertoriés, ce qui impliquait que pour loger les nouveau résidents, il fallait bien que de temps à autre les plus anciens laissent la place en étant tranférés dans un ossuaire.
Néanmoins, faute de documents permettant d'affirmer ce fait, il faut admettre que cette hypothèse est la plus probable car elle procède de la  procédure ordinaire.  
Ainsi, depuis bien longtemps, on cherchera en vain la moindre trace de la sépulture de Marcel Petiot.  
Emplacement de la sépulture de Marcel Petiot dans le carré des suppliciés (point blanc) © MCP
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 6 décembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.