RETOUR ALLEMAGNE
Si certains ambitionnaient de pouvoir aller vomir ou se recueillir sur la tombe d’un acteur de cette période, ils seront déçus, car très rares sont les célébrités du genre à avoir une sépulture. Après les condamnations à mort consécutives au procès de Nuremberg et à d’autres, on fit en sorte qu’aucune opportunité ne soit offerte aux nostalgiques du régime de pouvoir y organiser un pèlerinage.
 
Quant à ceux qui connurent une sépulture normale, c’est que leur rôle dans cette sinistre aventure ne relevait pas du crime contre l’humanité. Et puis, il y a les oubliés de nos livres d’histoire, ceux à qui on aurait du élever des monuments ou au moins graver leur nom dans une pierre à défaut de les conserver dans nos mémoires. Ce sont les héros de la résistance allemande qui, les premiers, ont payé de leur vie leur volonté d’ouvrir les yeux au reste du monde : Hans et Sophie Scholl en furent, parmi bien d'autres, un bel exemple.
 
Sur un plan historique, leur existence à laisser une empreinte éternellement indélébile. Ils sont devenus les maîtres-étalon de l’efficacité dans l’horreur absolue, et c’est cette effroyable exception dans la monstruosité qui les rend incontournables dans notre histoire. C’est en cela qu’Adolf Hitler restera à jamais l’un des personnages dominants de l’histoire du 20ème siècle. Peut-être le plus important de tous.
Le Messie germain !
Le tyran fractionne auprès de petits employés qui, en remplissant chacun soigneusement une tâche, se trouve être un des maillons rendant possible la réalité d’une grande chaîne de la tyrannie. Chaque petit maillon n’aura fait que son travail, obéi à un ordre. Le policier qui arrête, le fonctionnaire qui enregistre, le conducteur de train qui conduit son train. Les tyrans les plus
1-2-3-4
1-2-3-4
« J’ai l’horreur éternelle de la guerre » disait-il en septembre 1933 au moment où il se voyait confier les pleins pouvoirs pour quatre ans par les députés du Reichstag. Et c’est d’ailleurs au nom de cette même répulsion que, dans sa foulée historique, il créa la Gestapo, musela l’opposition et stimula la production de l’armement. Quelque chose a dû nous échapper…
 
Le 21 avril 1945, les troupes de Joukov et de Koniev atteignaient Berlin qui n’était plus défendue que par des adolescents et des vieillards recrutés en hâte ayant ordre de résister jusqu’au bout.
(*) commentaire(s)
féroces étant gardés pour la fin. Ce redoutable fractionnement permet à chacun de se soustraire de l’action du maillon en aval et de celui en amont. L’obéissance devient alors supportable. Qui peut être coupable d’avoir bien fait son travail ? Mais toute cette mise en œuvre n’est possible que si l’autorité inspire le plus profond des respects ou la crainte. Dans le même registre, un passage du film d’Henri Verneuil I comme Icare, démontre bien que personne n’est à l’abri d’agir cruellement sous une autorité forte.
 
Identité nationale, avenir glorieux et race supérieure parce que pure. Cet idéal ne pouvait que pénétrer le cœur et l’âme de ce peuple humilié par la défaite de la Première Guerre mondiale, laminé par la crise de 1929 et pour qui la Walkyrie demeurait alors un modèle du genre. Si on la compare à la dictature stalinienne, la dictature nazie dégagerait presque des relents de romantisme.
Adolf Hitler (1889 - 30 avril 1945)
Cendres dispersées
Adolf Hitler sut ensorceler, hypnotiser et galvaniser ce peuple. Il devint un Messie d’un genre particulier armant des millions d’apôtres non seulement avec des engins de guerre, mais avec la plus redoutable de toutes les armes : ses idées. Et au bout du compte, aussi passionnant soit-elle, qu’importe la complexité du profil psychologique de cet homme qui plongea le monde dans la plus grande folie assassine des temps avec des conséquences géopolitiques toujours d’actualité. Cela fut et cela est.
THEMES 
Chercher
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
________________________________________________________________________________
par Marie-Christine Pénin
COPYRIGHT 2010 - 2014 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.