RETOUR ALLEMAGNE
Général en chef de la sécurité du grand Reich, ce qui englobait la police criminelle, la sécurité intérieure et bien sûr la Gestapo, « la bête blonde » était également un des principaux responsables de la solution finale et de l’holocauste. Un vrai petit bonheur à lui tout seul !
 
Le 27 septembre 1941, Hitler le nomma suppléant de Konstantin von Neurath, gouverneur du Protectorat de Bohème-Moravie jugé peu efficace. Derechef, Heydrich imposa la loi martiale et commença sa politique de terreur.
Au printemps 1942, de leur exil à Londres, des Tchèques organisèrent le parachutage d’hommes qui avaient pour mission d’aider la résistance de Prague, quasiment anéantie par Heydrich, et d’assassiner ce dernier.
Le 27 mai 1942, la voiture d’Heydrich fut l’objet d’un attentat à la bombe. Il mourut quelques jours plus tard des suites de ses blessures. Cette action d’éclat fut immédiatement suivie par de terribles représailles et, jusqu’à ce qu’il soit abattu par les Tchèques en 1945, un mémorial gardé nuit et jour se dressait à l’emplacement de l’attentat.
Des funérailles dignes de la pompe d’un gangster de Chicago…
1-2
Bien que sa mort soit utilisée pour servir la propagande du Reich, Hitler, en privé, reprochait à Heydrich sa négligence.
Néanmoins, le grand Reich lui réserva des obsèques très élaborées et en grandes pompes avec tous les honneurs militaires aussi bien à Prague qu’à Berlin. Des milliers de personnes défilèrent devant son cercueil exposé dans la cour d’honneur du château de Prague sur lequel des officiels venus de tous les coins du Protectorat vinrent déposer des fleurs et des couronnes.
Puis on l’emmena jusqu’à la gare d’où il partit pour Berlin où Hitler l’attendait personnellement.
Dans le château de Prague
1-2
(*) commentaire(s)
Hitler aussi accueillit les deux jeunes fils de la victime. Le service funèbre se tint dans le hall « Mosaïque” de la nouvelle chancellerie avec en fond La marche funèbre de Siegfried du Crépuscule des Dieux de Richard Wagner, compositeur préféré du Führer.
Après les éloges d'Hitler et d'Himmler le convoi traversa lentement les rues de Berlin jusqu’au cimetière des Invalides où il fut inhumé.
La presse anglaise qualifia ces obsèques de « funérailles de gangster dans le plus pur style pompeux de Chicago » !
THEMES 
Chercher
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
________________________________________________________________________________
par Marie-Christine Pénin
COPYRIGHT 2010 - 2017- TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.