RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XIV
1-2
1-2
(*) commentaire(s)
MONTESPAN Françoise Athenaïs de Rochechouart de Mortemart, marquise de (1640 - 27 mai 1707)
Couvent des Cordeliers de Poitiers (Vienne)
En mars 1691, après un règne de treize ans, sept enfants et une implication dans l’Affaire des poisons, Athenaïs, la grande maîtresse royale, la favorite des favorites de Louis XIV, supplantée à son tour par Mme de Maintenon, se retira la mort dans l’âme au couvent Saint-Joseph à Paris qu'elle dotait déjà de ses bienfaits et d’où elle fit en sorte qu’on ne l’oubliât pas.
 
Elle reçut et sortit au moins une fois de sa retraite pour visiter sa rivale d’autrefois, Louise de Lavallière
Et puis le temps passa, les visiteurs se firent rares. Ses propres enfants l’ignoraient. Alors, cette âme, que les miséreux avaient toujours émue, dota et dota encore d’autres hospices (Fontevrault, Oiron dans les Deux-Sèvres,...).
Vieillissante, la peur de la mort l’envahit. Elle mit ses affaires en ordre et partit en mai 1707 à Bourbon l’Archambault pour soigner ses maux. En fait elle allait si mal qu’elle expira le 27 mai.
En apparence, Louis XIV sembla indifférent à la nouvelle. Mais qui aurait-pu sonder le cœur du souverain à ce moment là ?  Même pas Mme de Maintenon qui, dit-on, pleura.
 
Athenaïs avait souhaité que son cœur aille au couvent de la Flèche (Sarthe), ses entrailles au prieuré de Saint-Menoux et son corps en l’abbaye de Saint-Germain-en-Laye (Yvelynes).
 
Du temps de sa splendeur, comment aurait-on pu imaginer l’indifférence et le manque de respect qui marqua sa pauvre dépouille ?
Son autopsie et son embaumement furent réalisés par un médicastre relevant davantage du boucher que d’un homme de sciences. Le corps d’Athénaïs, autrefois si parfait, fut à cette occasion horriblement déchiqueté. Puis, on plongea dans une tragi-comédie invraisemblable avec le combat que se livrèrent les Capucins et le clergé local se disputant le lieu et la préséance des funérailles. On posa le cercueil à terre et les portes furent fermées jusqu’à ce qu’on prenne une décision, et la dépouille de la malheureuse resta « consignée » en l’église de Bourbon. Nous étions tout de même en juillet, quand  le duc d’Antin, son fils né de son mariage légitime, se souvint que sa mère était toujours sans sépulture.
L’affreux rejeton ayant décidé que Saint-Germain étant trop près de Versailles, il ne respecta pas les dernières volontés de sa mère qu’il expédia rejoindre le tombeau des Mortemart au couvent des Cordeliers de Poitiers. Le soir du 3 août 1707, à la lueur des torches, Athénaïs reposait enfin à peu près en paix.
Mais on raconte bien plus horrible sur le sort des entrailles. Le "chirurgien", qui avait si lamentablement exécuté l’autopsie, confia celles-ci à un quelconque estafier pour qu’elles soient déposées à Saint-Menoux. Incommodé par l’odeur qui se dégageait de l’urne, le « livreur » s’en serait débarrassées dans un fossé ou paissaient des porcs…
 
Toutefois, huit ans plus tard, à la mort de Louis XIV, d’une certaine façon, elle eut sa « revanche ». Le temps qu’on puisse installer la dépouille du roi de façon à ce qu’elle soit convenablement visitée, il resta une douzaine d’heures à reposer sur la couche… qu’il avait tant froissée avec Athénaïs et, au-dessus du lit mortuaire, le portrait du temps de la splendeur de la favorite veillait malicieusement sur le roi défunt. Dans l’émotion, personne de s’aperçut de ce facétieux clin d’œil de la petite histoire…
La Révolution n’épargna pas sa sépulture, ni celle de sa mère, Diane de Grandseigne inhumée dans ce même prieuré.
Son père, Gabriel de Rochechouart,  premier duc de Mortemart premier, prince de Tonnay-Charente (1600- 1675),  premier gentilhomme de la chambre de Louis XIII et gouverneur de Paris, fut inhumé au couvent des Pénitents-Réformés de Picpus  (Paris)
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 20 octobre 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.