RETOUR PERSONNALITES LIEES A LOUIS XV
COIGNY François de Franquetot de (1670 – 18 décembre 1759)
Eglise Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Coigny (Manche)
► Maréchal de France
Mousquetaire à dix-sept ans, il reçut le baptême du feu lors de la campagne d’Alsace (prise de Philipsburg et de Mannheim). Avec le régiment Royal-Etranger, il servit dans l’armée de Moselle sous Boufflers, et fut blessé à Fleurus (1690).
A la mort de son père († 1704) il recueillit sa charge de gouverneur et grand-bailli de Caen.
Nommé inspecteur général des dragons, puis colonel général de cette arme, il fit toutes les campagnes de la guerre de Succession d’Espagne et se fit notamment remarquer à la bataille de Malplaquet (1709). Deux ans plus tard, il se distingua de nouveau à Landrecies (1711) mais fut surtout, par ses habiles manœuvres, l’un des principaux artisans de la victoire inespérée de Denain (1712) qui sauva le France de l’invasion autrichienne.
Envoyé en Espagne (1719), entré au Conseil de guerre, fait Chevalier des ordres du Roi (1724) il reçut il le gouvernement de Sedan l’année suivante.
En Italie sous Villars (1733), quand ce dernier se sentit mourir il céda le commandement de l’armée à Broglie et à Coigny qui, une fois de plus grâce à son habileté, chassa les autrichiens de Colorno. Deux semaines après avoir été élevé à la dignité de maréchal (1734), il arrêta les troupes du général autrichien Claude Florimond de Mercy devant Parme lors de la bataille de San Pietro, sauvant ainsi les États de la reine d’Espagne. En remerciement, Philippe V lui envoya le collier de l'ordre de la Toison d’or. Jusqu’à la signature du traité de paix de Vienne (1738), il continua à combattre les Impériaux en glanant encore quelques beaux faits d’armes.
En 1739, il obtint le gouvernement général d’Alsace et, dans le cadre de la guerre de Succession d’Autriche, mit la province en défense pour empêcher Charles-Alexandre de Lorraine de traverser le Rhin ce qu’il ne put déjouer. Il réussit néanmoins à éviter le pire en se forçant un passage à la bataille de Wissembourg (1743) et en s’emparant de Fribourg.
 
Usé par tant d’années à guerroyer, il cessa de servir en 1745. En 1747, Louis XV érigea le comté de Coigny en duché. Son fils, Antoine-François (1702-1748), étant mort lors d’un duel, il résigna en faveur de son petit-fils, François Henri de Coigny, qui fut aussi maréchal de France.
Couvert d’honneurs, il mourut à Paris. Il fut inhumé sous la chapelle des Hommes en l’église de Coigny où l’attendait son père. Son cœur, comme celui de son père, fut enchâssé dans un mur à droite de l’autel de cette même église.Epargné par les profanations révolutionnaires, il y repose toujours dans son cercueil de plomb.
Eglise de Coigny entourée du cimetière
https://www.eglisesenmanche.com/eglises-du-centre-manche/c/coigny/
https://www.eglisesenmanche.com/eglises-du-centre-manche/c/coigny/
►COIGNY François-Henri de Franquetot, duc de (1737 – 18 mai 1821)
Cathédrale Saint-Louis des Invalides (Paris)
► Maréchal de France
 
Héritier du duché de son grand-père, comme ce dernier et son père, il embrassa la carrière militaire sans toutefois se distinguer d’une façon aussi remarquable.  Successivement gouverneur de Choisy, mousquetaire (1752), maître de camp général des dragons (1754), gouverneur de la ville et du château de Caen (1755), il fit ses premières armes pendant la guerre de Sept Ans. Brigadier aux armées d’Allemagne, il contribua à la conquête de l’électorat de Hanovre avant s’élever en grade à l’occasion de diverses campagnes.
Premier écuyer du roi (1777), lieutenant général (1780), pair de France (1787), il fut élu député de la noblesse lors des Etats Généraux de 1789 avant d’émigrer et de rejoindre l’armée des Princes (1791) au sein de laquelle il participa à des opérations contre-révolutionnaires. Passé au service de la cour du Portugal, qui lui conféra le grade de capitaine général ce qui correspond au maréchalat, il revint en France avec la Restauration.
Appelé à faire partie de la Chambre des pairs, et nommé gouverneur de l’Hôtel Royal des Invalides, il reçut son bâton de maréchal en 1816.
Comme tous les gouverneurs des Invalides, il avait la prérogative d’y être inhumé s’il le désirait. C’est pourquoi il repose dans le caveau des gouverneurs de la cathédrale Saint-Louis où l’emplacement de sa tombe au sol est toujours visible.
Il était l’oncle d’Aimée de Coigny qui inspira La Jeune captive à André Chénier dans les semaines qui précédèrent l’exécution du poète.
© MCP
© MCP
Sources principales :
-Dictionnaire des maréchaux de France –Ed. Perrin (2000)
-Coigny : Notes historiques et archéologiques http://le50enlignebis.free.fr/spip.php?article9948
(*) commentaire(s)
10 octobre 2017
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 13 octobre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.