RETOUR FRANCS ET MEROVINGIENS
CLOTAIRE II (584 - Novembre 629) roi de Neustrie et des Francs
AbbayeSaint-Germain-des-Prés (Paris)
Col. Gaignières BnF
Col. Millin BnF
BERTRUDE ou Béretrude ou Bertrade  (v. 580 - v. 620) 2ème épouse de Clotaire II
Eglise Saint-Germain-des-Prés (Paris)
 
Epousée vers 602, La Chronique du Pseudo-Frédégaire la prétend particulièrement aimée de son mari et très honorée par les Francs. Par ailleurs, elle précise qu’elle aurait déjoué un complot prévoyant l'assassinat de Clotaire et son remariage avec l'usurpateur régicide, le patrice d'origine royale burgonde nommé Aletheus.
Mère du futur Dagobert Ier, on lui attribue aussi la possible maternité de Mérovée quand ce n’est pas à Hadeltrude.  
Détruit à la Révolution, il ne reste rien de son tombeau.
►HADELTRUDE (v. 580 - v. 602/604) 1ère épouse de Clotaire II
Basilique Saint-Pierre du Châtel de Rouen (Seine-Maritime)
 
Fille du duc d’Austrasie, Sigoald Ier, on sait qu’elle était de sang royal et qu’elle mourut peu après avoir donné trois enfants (?)  à Clotaire II dont aucun n'aurait survécu bien qu'on lui attribue la maternité de Mérovée qui serait mort en 604 lors de la bataille d'Arele contre les Austrasiens.
Selon certains historiens il se pourrait qu’Hadeltrudis soit une erreur de « texte ». Il s’agirait alors de Waltrade, veuve de Theobald et cinquième ou sixième femme de Clotaire Ier.
Son lieu de sépulture rouennais, qui est communément admis, fut indiqué par un auteur anonyme de la vie de saint Ouen.
Col. Gainières BnF
27 mars 2014
http://estuaire.e-monsite.com
(*) commentaire(s)
SICHILDE (v. 590 - ?) 3ème épouse de Clotaire II
Sœur aînée de Gomatrude, première épouse de son beau-fils le roi Dagobert Ier, enceinte des œuvres de Clotaire qu’elle épousa à la mort de Bertrude, Sichilde est probablement la mère de Caribert II. Moins attachée à Clotaire que ne l’avait été Bertrude, elle fut accusée d'adultère. L’amant fut assassiné sur l’ordre de son mari, et l'on ne sait ce qu’il advint d’elle.
 
CARIBERT II (v. 606/610 – 632)
Basilique Saint-Romain de Blaye (Gironde)
Petit dernier officiel de Clotaire qui  l’aurait écarté volontairement du pouvoir, Caribert tenta bien de s’emparer à la mort de son père mais échoua. Dagobert Ier, auquel il resta soumis,  l’installa alors en Aquitaine pour mettre fin à la révolte du comte Brondulf. Roi des cités au nord de a Garonne, de l’Atlantique aux Cévennes et jusqu’aux Pyrénées, il choisit Toulouse pour capitale. Il mourut après trois ans de règne peu après avoir organisé une expédition contre les Basques.
Il fut inhumé en la basilique Saint-Romain de Blaye nécropole des rois Mérovingiens d’Aquitaine qui disparut au 17ème siècle au profit de la construction de la citadelle. La sépulture aurait déjà été détruite par es protestants au 16ème siècle.
Fils de Chilpéric Ier et de Frédégonde, il n’était qu’un nourrisson quand son père mourut.
En grandissant, Clotaire II apprit à profiter des dissensions entre les princes austrasiens et de l’hostilité de l’aristocratie contre la vieille reine Brunehaut pour augmenter sa puissance. Après de multiples tentatives, il réussit à pénétrer en Austrasie et à capturer Brunehaut avant de la condamner à mort et de tuer deux de ses arrière-petit-fils (613).
Déjà roi de Neustrie, grâce à un monceau de cadavres, Clotaire devint maître de la Gaule. Fallait-il encore rétablir et conserver la paix entre les trois royaumes encore présents : la Neustrie, l’Austrasie et la Bourgogne en y maintenant une administration spécifique avec à sa tête un maire du palais. A ce titre, il disposait d’un pouvoir limité.
En 614, il réunit à Paris une assemblée des évêques et des grands pour réformer l’Eglise et l’Etat où il fut promulgué un ensemble de règles de bonne administration. En fait, cet « édit de Clotaire » était une concession à l'aristocratie foncière, et restreignait considérablement l'autorité royale.
 
Installé dans la région parisienne en son palais de Clichy, il attirait à sa Cour les fils des grands aristocrates. C’est aussi à Clichy qu’il réunit un concile en 626.
 
Si comme tous les Mérovingiens, ses mœurs furent souvent barbares, notamment dans la pratique de la vendetta familiale, Clotaire sut être respectueux de l'Église et de ses représentants qu'il préférait avoir pour alliés.
Il serait aussi l’un des rares de la lignée à ne pas avoir été polygame : fidèle à sa femme Bertrude, fidélité peut-être toute relative, il ne se remaria qu’à son décès.
 
Maintenant que chaque région du royaume était de nouveau réunifiée à son maire, le plus difficile était de temporiser les luttes constantes  entre ces fonctionnaires dont le pouvoir montait en puissance.
Au bout du compte Clotaire ne s’en sortit pas si mal et laissa derrière lui le souvenir d’un roi sage tout en préparant le règne de son fils, le fameux Dagobert Ier.
 
Clotaire II fut inhumé en l’église Saint-Vincent, actuelle église Saint-Germain-des-Prés. Probablement refait au 11ème ou au 12ème siècle, son tombeau fut détruit dans la nuit du 27 au 28 mars 1791. Un fragment supposé appartenir au torse de son gisant est conservé au musée Carnavalet.
 
Deux représentations  du gisant de sa tombe, très probablement en creux,  nous sont parvenues.
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
Dernière mise à jour
au 20 octobre 2017
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.