RETOUR LOUIS XVI ET LA RÉVOLUTION
RETOUR DIRECTOIRE, CONSULAT ET EMPIRE
VICTOR Claude-Victor Perrin dit, duc de Bellune (1764 – 1er mars 1841)
Cimetière du Père-Lachaise, 17ème division (Paris)
► Maréchal de France
Abandonnant ses études de droit pour s’engager comme simple tambour (1781), après avoir obtenu un congé (1791), il se fixa à Valence où il se maria et fit du commerce. Mais dès que la patrie fut déclarée en danger, il vola aux frontières avec le 3e bataillon de la Drôme (1792).
 
Rejoignant l’armée d’Italie, il se distingua notamment au siège de Toulon où ses actions, décisives pour la prise de la ville, lui valurent d’être grièvement blessé mais aussi le grade de général de brigade (1793).
Rétabli, il fut envoyé à l’armée des Pyrénées-Orientales avant de retourner, pour la conquête du Piémont, à celle d’Italie (1796), avec laquelle il s’illustra à maintes reprises : à Loano, sur le Tanaro, à Peschiera, Cerea, etc. Remarqué pour son audace par Bonaparte, qui le nomma général de division, il détermina le succès de la bataille de Montello, puis soutint le feu des Autrichiens à Marengo, acte héroïque qui permit la victoire et récompensé par un sabre d’honneur.
 
Auréolé par les titres de gloire glanés lors de la campagne d’Italie, il fut envoyé comme ambassadeur au Danemark avant de rejoindre la Grande Armée comme chef de l'état-major général du 5e corps, commandé par le maréchal Lannes (1806). Présent à Saafeld, Iéna, Graudentz, il contribua largement à la victoire Friedland (1807) ce qui lui valut son bâton de maréchal la même année.
 
Chargé du gouvernement de la Prusse après le traité Tilsitt, créé duc de Bellune (1808), Victor reprit le chemin des champs de bataille lors de la campagne d’Espagne où, à ses multiples succès, il ajouta la prise énergique de Madrid. Cependant, si les berlinois avaient apprécié sa gestion honnête de la Prusse, les Espagnols conservèrent un souvenir ému des excès de ses troupes. Après avoir été repoussé par les Anglais de Wellington, un de ses rares échecs jusqu’à présent, il quitta l’Espagne pour prendre une part active à la campagne de Russie, puis à celle d’Allemagne où il contribua à la victoire de Dresde.
Il était de toutes les batailles de la campagne de France (1814), quand il se vit reprocher son arrivée tardive à Montereau par Napoléon qui le destitua de son commandement. Proposant alors de servir comme simple soldat, l’Empereur, touché, le plaça à la tête de deux divisions de la garde impériale.
 
Rallié aux Bourbons après l’abdication de Napoléon, il leur resta fidèle pendant les Cent-Jours et trouva plus prudent de rejoindre Louis XVIII à Gand.
A la Seconde Restauration, nommé major-général de la Garde royale et fait pair de France, il fut de ceux qui votèrent la mort du maréchal Ney, vote qu’il regretta amèrement jusqu’à la fin de sa vie.
Ministre de la Guerre (1821-1823), il prépara l'expédition d'Espagne mais, finalement, n’étant pas agréé à y participer, il reprit son portefeuille de ministre d’Etat et entra dans le conseil privé du roi. Membre du conseil supérieur de la guerre (1828), il refusa de se rallier à la monarchie de Juillet (1830) et s’opposa à Louis-Philippe.
 
Exclu de la Chambre des pairs, miné par les souffrances dues à ses blessures, deux fois veuf et ayant eut la douleur de perdre au moins six sur neuf de ses enfants,  le maréchal Victor s’éteignit. En même temps que l’extraordinaire épopée napoléonienne, il avait remarquablement signé la sienne. Il alla rejoindre d’autres gloires au cimetière du Père-Lachaise où il fut inhumé.
Sa tombe, plus excatement un mausolée, se compose  d’un imposant piedestal surmonté d’un tombeau en forme de sarcophage orné d’une couronne ducale posée sur un coussin, et des armoiries du défunt.
© MCP
© MCP
Sources principales :
-Dictionnaire des maréchaux de France –Ed. perrin (2000)
-Histoire et dictionnaire du Consulat et de l’Empire –Ed. Robert Laffont (1995)
(*) commentaire(s)
25 février 2018
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 17 avril 2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.