RETOUR IIIe REPUBLIQUE ET Première Guerre mondiale 
RETOUR EXPLORATEURS, ....
GARROS Roland (1888 – 5 octobre 1918)
Cimetière militaire de Vouziers (Ardennes)
► Aviateur français
Alors qu’il tenait un commerce innovateur et fleurissant d’automobiles à Paris, la révélation et la passion de l’aviation lui vinrent à l’été 1909 en assistant à la
« Grande Semaine d’Aviation de la Champagne ». Aussitôt pensé, aussitôt fait, il acheta une machine volante la moins chère possible mais dangereuse, dite
« Demoiselle », sans avoir son brevet de pilote. Qu’importe pour ce sportif accompli qui se forma « sur le tas » avec l’aide du pilote Edmond Audemars (1882-1970) sur le terrain d’Issy-les-Moulineaux.
Incroyable époque où, tout juste breveté et cumulant à peine quelques heures de vol, après quelques exhibitions, il fut engagé pour le meeting du Belmont Park à New York (1910). A défaut de pouvoir rivaliser avec des pilotes expérimentés, il se livra à des arabesques qui séduisirent le public. La tournée qui suivit aux Etats-Unis, au Mexique et à Cuba fut l’occasion non seulement de progresser rapidement mais aussi, en prenant tous les risques, de battre des records d’altitude qui, bien que non homologués, lui valurent le surnom de « l’embrasseur de nuages ».
A son retour en France (1911), l’accueil fut triomphal. Dorénavant pilote chevronné, il tenta de relever d’autres défis. Après plusieurs échecs dans plusieurs courses, la chance de nouveau au rendez-vous avec son talent lui permit de faire la différence. Pulvérisant ses propres records d’altitude, il monta jusqu’à 5600 mètres (1912). Mais le meilleur restait à venir : le 23 septembre 1913, à bord de son monoplan, il tenta l’exploit de relier Fréjus à Tunis. En 8heures et 30 mn, il devint le premier pilote à relier l’Europe et l’Afrique, à traverser la Méditerranée sans escale.
 
Engagé dès le début de la Première Guerre mondiale, il participa à la création d’une escadrille de monoplans à Buc, près de Versailles. Voyant en lui un soldat hors-norme, sa hiérarchie le nomma de suite lieutenant.
Si dès le printemps 1915, il bombarda la gare d’Ostende occupée par les Allemands, son ambition était avant tout était la recherche du combat aérien. Prenant des risques insensés, grâce à la mise au point d’un dispositif de tir à travers l’hélice, il réussit à abattre trois avions ennemis quand la chance tourna.
 
Le 18 avril 1915, une balle ayant perforé son moteur, il fut obligé de se poser en catastrophe en territoire belge occupé et fut fait prisonnier. Après avoir vainement tenté de s’évader à plusieurs reprises, le 15 février 1918, déguisé en officier allemand, en compagnie d’un autre prisonnier, il réussit à s’échapper et à rejoindre Paris quelques jours plus tard.
Décoré de la Légion d’honneur, il se replongea dans la mêlée aérienne avec la « SPAD26 » du fameux groupe des « Cigognes ». Mêlée fatale.
Le 5 octobre 1918, son SPAD explosait en l’air avant de s’écraser sur le territoire de la commune de Saint-Morel (Ardennes), non loin de Vouziers où il fut inhumé. C’était la veille de ses trente ans et un mois avant l’armistice. Mais le héros était déjà rentré dans la légende.
 
On ne compte plus les rues, aérodromes, monuments, etc. portant son nom à commencer par le stade parisien qui accueille le célèbre French Open de tennis, sport qu’il ne pratiqua pourtant qu’en amateur.
En 1906, Emile Lesieur, son ami et condisciple d’HEC, l’avait parrainé lors de son adhésion à la section rugby du Stade français. Quand, en 1927, fut construit le stade de tennis pour accueillir les épreuves de la coupe Davis ramenée en France par les « Mousquetaires, Lesieur, devenu président de la prestigieuse association du Stade français, alla jusqu’au chantage financier pour que le nom de son ami soit associé à ce nouveau rendez-vous sportif.
 
Le monument dressé sur sa tombe fut mis en place en 1924 à l’initiative de sa mère.
Tombe d'origine de Roland Garros https://largonnealheure1418.wordpress.com/
Sépulture actuelle © Wikipédia/Renardeau
Source principale :
-Fragments de vie de Marc Pariente -Edilivre (2016)
(*) commentaire(s)
2 février 2018
THEMES 
DE A à Z 
ACCUEIL
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
FACEBOOK
CONTACT
Chercher
par Marie-Christine Pénin
Pour s'abonner à la Newsletter:
l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de la Salpêtrière (75) (disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collège de Beauvais ou de Dormans (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise et cimetière St-Côme-et-St-Damien (75) (disparus)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise St-Leu-St-Gilles (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-des-Champs (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Hospice des Enfants-Trouvés (75) (disparu)
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré St-Martin-des-Champs (actuel CNAM) (75)
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 13 octobre 2018
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.