RETOUR IIIe REPUBLIQUE
7 octobre 2017
BERT Paul (1833 – 11 novembre 1886)
Cimetière Dunant à Auxerre (Yonne)
Homme à la carrière double, on se souvient davantage du politique que du scientifique. Brillant élève de Claude Bernard, auquel il succéda à la chaire de physiologie de la Sorbonne, membre de l’Académie des sciences, ses travaux sur les greffes animales, la respiration, les gaz anesthésiants, la pression atmosphérique, ou encore la pression de l’oxygène sur le corps humain en réalisant un scaphandre muni d'un régulateur de pression, etc., permirent des avancées notables dans ces domaines.
Sans mettre un terme à sa vie scientifique, la guerre de 1870 l’orienta vers la politique.
Préfet du Nord (1872-1876), député Républicain, puis ministre de l’Instruction publique et des Cultes du gouvernement Gambetta, incarnant un anticléricalisme décidé (membre fondateur et vice-président jusqu'à sa mort de l'Union de propagande démocratique anticléricale), il fut l’un des grands piliers de toutes les réformes sur l’enseignement, notamment en le rendant gratuit et obligatoire dans des écoles laïques. Dans cette logique d’instruction à grande échelle nationale, il imposa, en 1879, la création d'au moins une École normale de garçons mais aussi de filles par département, pour la formation des
« hussards noirs », surnom donné aux instituteurs publics de l’époque. Il publia L'Enseignement laïque (1881), suivi de plusieurs manuels primaires et secondaires sur les sciences physiques et naturelles, l’histoire, la géographie et le français.
A la lecture de ces manuels, certains lui reprochent d’avoir présenté des thèses racistes et colonialistes. Un raccourci bien-pensant qui omet le contexte historique auquel il appartenait avec une vision largement partagée à l’époque.
Si l’on peut discuter de son racisme, en revanche, il était clairement colonialiste et fut même un théoricien de la colonisation avec une définition de plusieurs impératifs : économique, géostratégique, la grandeur de la France et l’ordre moral. Ce dernier impératif consistait à répandre les lumières, à contribuer au progrès et assurer le triomphe des grands principes et des libertés. Bref, un monde qui, une fois instruit, deviendrait champion des droits de l’homme.  
 
Dans le cadre d’une action politique, administrative et militaire au Tonkin et en Annam, où il fallait assurer et renforcer la présence française, il fut nommé Résident supérieur du protectorat de l'Annam-Tonkin (1886) où, sept mois après son arrivée, il mourut victime du choléra à l’hôpital d’Hanoï.
Autopsié, son visage moulé, rapatrié en France par bateau, son arrivée à Toulon fut saluée  avec une salve d’honneur.
On lui réserva des funérailles nationales, transformées en acte de foi civique et républicaine, qui eurent lieu le 15 janvier 1887 à Auxerre, sa ville natale. Funérailles laïques que Mgr Freppel (1827-1891), évêque et député, qualifia de « glorification de l’impiété », mais preuve que la République pouvait se passer de l’Eglise pour honorer ses héros libres penseurs.
 
Son cercueil fut exposé au sommet d’un catafalque de plus de dix mètres de haut avec drapeaux tricolores, rubans de crêpe noir et torchères. L’armée défila. La cérémonie comporta plusieurs discours avant qu'il ne soit  inhumé au cimetière Dunant.
http://www.societepaulbert.fr/
En 1888, la tombe s’orna du monument réalisé par Bartholdi. En bronze, le défunt est représenté drapé à l'antique, mourant dans les plis du drapeau tricolore rappelant la déclaration de Freycinet, président du Conseil : « […], il est mort véritablement au champ d'honneur […] ». Sa tête est posée sur un oreiller rehaussé par une pile de livres. Sur le granit, les mots « Science » et « Patrie » résument ses engagements de rationaliste, patriote et colonialiste et, au-delà, d’éducateur et de pédagogue républicain : science contre la foi, pour l'usage de la raison ; Patrie incarnée par le renouvellement de l'école et l'armée, même jusqu'au Tonkin. A l'arrière-plan, figure le rayonnement du soleil de la science, de la République.
Avec lui repose son épouse et sa collaboratrice, Joséphine Clayton (1846-1916)
 
Un grand nombre d’écoles porte son nom. Mais, de façon paradoxale, son rôle fondamental dans l’établissement de l’école laïque et de la IIIe République est un peu oublié par la mémoire collective au profit de Jules Ferry.
© MCP
© MCP
© MCP
© MCP
Sources principales :
Pour ses funérailles :
-Société Paul Bert -article d’Alain Bataille : http://www.societepaulbert.fr/32+funerailles-et-tombeau-de-paul-bert.html?m=1&a=2010
-Paul Bert : L’inventeur de l’école laïque par Remi Dalisson –Ed. Armand Colin (2015)
(*) commentaire(s)
RETOUR SCIENCES
ACCUEIL
THEMES 
Chercher
CONTACT
DE A à Z 
FACEBOOK
TOMBES ET SEPULTURES DANS LES CIMETIERES ET AUTRES LIEUX
Pour s'abonner à la Newsletter : l'inscription se fait en cliquant sur "Contact" en précisant bien le sujet et votre adresse E.mail.
par Marie-Christine Pénin
NOUVEAUX ARTICLES
LIEUX D'INHUMATIONS
 
-Abbaye royale de Chelles (77)
-Abbaye de Maubuisson (95)
-Abbaye de Montmartre (75)
-Abbaye de Port-Royal (75)
- Abbaye de Port-Royal-des-Champs (78)
-Abbaye St-Antoine-des-Champs (75) (disparue)
-Abbaye et église St-Germain-des-Prés (75)
-Abbaye St-Victor (75) (disparue)
-Abbaye St-Yved de Braine (02)
-Abbaye Ste-Geneviève (75)
-Abbaye du Val-de-Grâce (75)
 
-Basilique St-Denis (93)
-Basilique St-Pierre de Rome
-Basilique St-Remi de Reims (51)
 
-Catacombes de Paris
-Catacombes de Rome
 
-Cathédrale Notre-Dame (75)
 
-Chapelle Royale de Dreux (28)
-Chapelle de la Sorbonne (75)
-Chapelle des Incurables (75)
-Chapelle St-Aignan (75)
-Chapelle St Peter-ad-Vincula, (Tour de Londres)
 
-Chartreuse de Gaillon-lez-Bourbon (27) (disparue)
 
-Cimetière de Bonsecours (76)
-Cimetière du Calvaire (75)
-Cimetière de Clamart (75)
(disparu)
-Cimetière des chiens d'Asnières (92)
-Cimetière des enfants de Pen-Bron (44)
-Cimetière des Errancis (75)
-Cimetière "des fous" d'Evreux (27)
-Cimetière des Innocents (75) (disparu)
-Cimetière des Invalides (Invalidenfriedhof) Berlin
-Cimetière de la Madeleine
(ancien cimetière révolutionnaire)
-Cimetières parisiens (subtilités)
-Cimetière parisien d'Ivry (94)
-Cimetière parisien de Vaugirard (disparu)
-Cimetière de Picpus (75)
-Cimetières protestants
-Cimetière St-André-des-Arts (75) (disparu)
-Cimetières St-Benoît (75) (disparus)
-Cimetière St-Denis-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Etienne-du-Mont (75) (disparu)
-Cimetières de St-Eustache (75) (disparus)
-Cimetière St-Germain-l'Auxerrois (75) (disparu)
-Cimetière St-Gervais (75)
(disparu)
- Cimetière St-Jacques-du-Pas (75) (disparu)
-Cimetière St-Jean-en-Grève (75) (disparu)
-Cimetière St-Landry (75) (disparu)
-Cimetière St-Laurent (75) (disparu)
-Cimetière St-Marcel (75)
(disparu)
-Cimetière St-Médard (75)
(disparu)
-Cimetière St-Nicolas-du-Chardonnet (75) (disparu)
-Cimetière St-Paul-des-Champs (75) (disparu)
-Cimetières St-Roch (75) (disparus)
-Cimetière St-Sulpice (75)
(disparu)
-Cimetière de Sapanta (Roumanie)
-Cimetière St-Sauveur (75) (disparu)
Cimetière et charniers St-Séverin (75)
Cimetière Ste-Catherine (75)
(disparu)
-Cimetière Ste-Marguerite (75)
 
-Collégiale St-Georges de Vendôme (41) (disparue)
-Collégiale St-Laurent de Joinville (52) (disparue)
 
-Colonne de Juillet (75)
 
-Couvent de l'Ave Maria (75) (disparu)
-Couvent des Augustins-Déchaussés (75) (disparu)
-Couvent des Blancs-Manteaux (75) (disparu)
-Couvent des Capucins de la rue St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Capucines (75)
(disparu)
-Couvent des Carmélites de la rue St-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Carmes-Billettes (75)
-Couvent des Carmes-Déchaussés (75)
-Couvent des Célestins (75) (disparu)
-Couvent des Cordeliers de Nancy (54)
-Couvent des Cordeliers (75)
(disparu)
-Couvent des Chartreux de Vauvert  (75) (disparu)
-Couvent des Feuillants du Fg St-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des Grands-Augustins (75) (disparu)
-Couvent des Grands Carmes ou Carmes Barrés ou Carmes Maubert (75)  (disparu)
- Couvent des Jacobins réformés de la rue Saint-Honoré (75) (disparu)
-Couvent des  Jacobins de la rue Saint-Jacques (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de Chaillot (75) (disparu)
-Couvent des Minimes de la place Royale (75) (disparu)
-Couvent des Pénitents du Tiers-Ordre de St-François ou Pénitents de Picpus (75)
(disparu)
Couvent des Petits-Augustins (75)
-Couvent des Théatins (Paris) (disparu)
-Couvent de la Visitation Ste-Marie (75)
-Crypte impériale des Capucins de Vienne (Autriche)
 
-Eglise du Dôme des Invalides (75)
-Eglise de La Madeleine (75)
-Eglise La Madeleine-de-la-Cité (75) (disparue)
-Eglise Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (75)
-Eglise St-Barthélemy (75) (disparue)
-Eglise St-Benoît, la bien tournée (75) (disparue)
-Eglise St-Christophe (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-de-la-Chartre (75) (disparue)
-Eglise St-Denis-du-Pas (75) (disparue)
-Eglise St-Eloi (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne (75) (disparue)
-Eglise St-Etienne-du-Mont (75)
-Eglise St-Eustache (75)
-Eglise St-Germain-l'Auxerrois (75)
-Eglise St-Germain-le-Vieux (75) (disparue)
-Eglise St-Gervais-St-Protais (75)
-Eglise St-Hippolyte (75) (disparue)
-Eglise St-Jacques-de-la-Boucherie (75)
- Eglise St-Jacques-du-Haut-Pas (75)
-Eglise St-Jean-en-Grève (75)
(disparue)
-Eglise St-Jean-le-Rond (75) (disparue)
-Eglise St-Julien-le-Pauvre (75)
-Eglise St-Landry (75) (disparue)
-Eglise St-Laurent (75)
-Eglise (cathédrale) St-Louis-des-Invalides (75)
-Eglise St-Louis-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise et cimetière (disparu) St-Louis-en-l'Île (75)
-Eglise St-Marcel (75) (disparue)
-Eglise St-Martial (75) (disparue)
-Eglise St-Médard (75)
-Eglise St-Merry (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Chardonnet (75)
-Eglise St-Nicolas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-des-Champs (75) (disparue)
-Eglise St-Paul-St-Louis (75)
(ancien couvent des Jésuites)
-Eglise St-Pierre-aux-Arcis (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-aux-Boeufs (75) (disparue)
-Eglise St-Pierre-de-Montmartre
-Eglise St-Roch (75)
-Eglise St-Sauveur (75) disparue
-Eglise St-Séverin (75)
-Eglise St-Sulpice (75)
-Eglise St-Symphorien et St-Luc (75) (disparue)
-Eglise St-Thomas-du-Louvre (75) (disparue)
-Eglise Ste-Croix (75) (disparue)
-Eglise Ste-Geneviève-des-Ardents (75) (disparue)
-Eglise Ste-Marine (75) (disparue)
-Eglises et cimetières de l'île de la Cité (75) (disparus)
 
-Grottes vaticanes
 
-Mausolée d'Auguste à Rome
-Mausolée de Mausole à
Halicarnasse (Bodrum) Turquie (disparu)
-Mémorial du Mt-Valérien (92)
 

-Panthéon
-POMPES FUNÈBRES, AUTREFOIS et leurs métiers disparus
-Prieuré Ste-Catherine-du-Val-des-Ecoliers (75) (disparu)
 
-SÉPULTURES DES BOURBONS
-SÉPULTURES DES ROIS D’ANGLETERRE (dynastie Anglo-saxonne)
-SÉPULTURES DES ROIS ET DUCS DE BRETAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS D'ESPAGNE
-SÉPULTURES DES ROIS DE FRANCE ET DES EMPEREURS (résumé)
-SUPPLICIÉS Lieux d'inhumations
 
-Temple (enclos, église et cimetière du) (75) (disparus)
Dernière mise à jour
au 6 décembre 2017
COPYRIGHT 2010 - 2017 - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Ce site est propriétaire exclusif de sa structure, de son contenu textuel et des photos signées MCP.  Sauf accord du propriétaire du site, toute reproduction, même partielle, à titre commercial est interdite. Les reproductions à titre privé sont soumises à l'autorisation du propriétaire du site. A défaut, le nom du site et de son auteur doivent obligatoirement être mentionnés. Tous les droits des auteurs des oeuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site sont réservés.